Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 26 mai 2011

THE ASTOUNDING SHE MONSTER

THE ASTOUNDING SHE MONSTER


Réalisateur : Ronald V. Ashcroft
Année : 1957
Scénariste : Frank Hall
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Robert Clarke, Kenne Duncan, Marilyn Harvey, Jeanne Tatum, Shirley Kilpatrick


L'HISTOIRE : Trois brigands kidnappent la fille d'un millionnaire afin de demander une rançon. Leur périple les amène dans la cabane d'un géologue et de son chien, où non loin de là, une curieuse météorite vient de s'écraser. Ce que tout le monde ignore, c'est que le météore était en fait un vaisseau spatial et qu'un extraterrestre d'apparence féminine va bientôt venir à leur rencontre...

MON AVIS : Superbe affiche pour The Astounding She Monster, ce qui sera bien la seule chose à retenir de ce long-métrage de SF. La réalisation de Ronald V. Ashcroft, dont c'est le premier film (sur trois), est laborieuse au possible, poussive, et transforme le film en un puissant somnifère tant on s'ennuie durant sa vision. Les acteurs cabotinent, l'extraterrestre est ridicule, l'utilisation de la voix off durant le premier quart d'heure est d'une pénibilité rare et l'action tourne en rond une fois les brigands et leur victime arrivés dans la cabane du géologue. On ne compte plus les sorties et les retours dans la cabane qui ne servent à rien, ni les passages d'une scène censée se dérouler de nuit alors que le plan précédent était filmé de plein jour. Certes, le message du film est sympathique car pacifiste, l'extraterrestre étant en fait venu apporter un message de paix à la Terre de la part des peuples d'autres galaxies afin de faire prendre conscience aux terriens des dangers des armes atomiques. Malheureusement, le traitement ne suit pas et on est à des années lumières d'un film comme Le Jour où la Terre s'arrêta par exemple. Même les films d'Ed Wood sont bien mieux réalisés et rythmés que celui-ci. Evidemment, The Astounding She Monster devait bénéficier d'un budget microscopique mais quand même. S'ennuyer ferme alors que le film ne dure qu'une toute petite heure, c'est dire si le résultat est vraiment mauvais. Même le côté rétro et nostalgique des vieux films en noir et blanc ne parvient pas à attirer la sympathie dans ce cas précis. On se contentera de regarder l'affiche, ce sera bien mieux...

NOTE : 0/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire