Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 14 mai 2011

LA FELINE

LA FELINE
(Cat People)

Réalisateur : Jacques Tourneur
Année : 1942
Scénariste : DeWitt Bodeen
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique, Romance
Interdiction : /
Avec : Simone Simon, Kent Smith, Tom Conway, Jane Randolph, Jack Holt


L'HISTOIRE : La belle Irina Dubrovna se croit victime d'une malédiction ancestrale qui l'a transformerait en panthère si elle perdait sa virginité. De ce fait, ses relations avec les hommes sont plus que compliquées. Pourtant, son coeur chavire pour un architecte, Oliver Reed, rencontrait dans un zoo.Ce dernier est également sous le charme de la jeune femme et il tente de la convaincre que ses craintes ne sont que superstitions et croyances populaires issues de son pays. Les deux tourtereaux se marient mais le mariage n'est pas consommé et Oliver commence à déprimer. Il trouve du réconfort dans les bras d'Alice, sa collègue de travail. Peu de temps après, Alice se fait agressée par un étrange animal, qui semblerait être une panthère...

MON AVIS : Admirable film fantastique dans lequel rien n'est montré mais tout est suggéré. Ce parti-pris est du au manque de moyen financier mais aussi de la volonté du réalisateur, qui veut provoquer la peur avec le non-vu. Il en résulte une oeuvre étrange, baignée dans une ambiance poétique, jouant savamment avec les effets de lumière et les ombres, ce qui donne des scènes admirables, comme l'attaque d'Alice dans la piscine. Le personnage d'Irina, campé par la ravissante Simone Simon, nous apparaît tout autant fragile que déterminé, et on se pose sans cesse des questions à son sujet. Est-elle réellement victime d'une malédiction ou est-ce son esprit qui divague ? Le final nous donnera la réponse. Une réussite du cinéma fantastique, antithèse totale des films qui ne misent que sur les effets-spéciaux, et énorme succès lors de sa sortie, puisque La Féline dépassa les recettes de Citizen Kane et sauva la R.K.O. de la faillite...

NOTE : 5/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire