Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 14 mai 2011

LA RANCON DE LA PEUR

LA RANCON DE LA PEUR
(Milano Odia : La Polizia non puo sparare, The Death Dealer)

Réalisateur : Umberto Lenzi
Année : 1974
Scénariste : Ernesto Gastaldi
Pays : Italie
Genre : Polar
Interdiction : -16 ans
Avec : Tomas Milian, Henry Silva, Laura Belli, Gino Santercole, Ray Lovelock, Rosita Toroch 


L'HISTOIRE : Giulio Sacchi est un petit truand de bas étage, qui sert d'homme de main à des caïds de la mafia. Lassé d'être exploité et sans le sou, Giulio décide de kidnapper avec l'aide de deux complices la jeune Marilù Porrino, fille d'un homme très riche et de demander une énorme rançon. Devenant de plus en plus hystérique et sous l'emprise de la drogue, Giulio va transformer un simple enlèvement en horrible carnage. Pendant ce temps, le commissaire Walter Grandi est chargé de l'enquête et tente de retrouver Marilù...

MON AVIS : Le réalisateur italien Umberto Lenzi est, comme tous ses compatriotes, un artisan du cinéma Bis et un touche à tout. Aussi bien à l'aise dans le giallo que dans le film de cannibales ou le film d'aventure exotique entre autre, Umberto Lenzi s'est également distingué dans le polar ultra violent, comme en témoigne La Rançon de la Peur, réalisé dans les années 70, période faste pour le cinéma de genre italien. Le contexte politico-social du pays à cette époque (terrorisme, mafia) a largement contribué à radicalisé les films tournés durant les "années de plombs" et la violence s'est durcie et a explosé dans ce qu'on appelle en Italie les "Poliziotteschi". La Rançon de la Peur peut d'ailleurs se targuer d'être l'un des polars les plus violents et les plus nihilistes de cette période. Le film est en effet une inexorable descente aux Enfers d'un gang de truands qui, sous l'influence de leur chef, un petit malfrat totalement psychotique désirant devenir un vrai caïd, va multiplier les exactions, tuant tout ce qui bouge, que ce soit hommes, femmes, personnes âgées et même un enfant. La noirceur la plus totale prédomine durant tout le film, et le personnage de Giulio Sacchi, incarné par l'excellent Tomas Milian est l'une des pires pourritures jamais vue sur un écran. Aucun remord, une détermination à toute épreuve et un "je m'en foutisme" de la vie humaine qui fait froid dans le dos. En face de lui, la police, totalement désemparée, et une composition toute en retenue du monolithique Henry Silva, qui contraste avec l'exubérance de Tomas Milian. La Rançon de la Peur est un polar nerveux, violent, malsain même, qui ne recule devant rien et qui s'avère l'un des meilleurs du genre !

NOTE : 5/6



4 commentaires:

  1. Alors ça c'est du grand film !!!
    Y'a 30 ans on sortait des sacrés films de dingue (Roma A Mano Armata, Milano Trema...), que c'est il passé ???
    En tout cas merci Néo Publishing ^^

    RépondreSupprimer
  2. Pour le moment mon polar italien préféré ;)
    Tomas Milian est vraiment parfait dans son rôle de cinglé!

    RépondreSupprimer
  3. ou peut on trouver ce film sur le net et pourquoi ne pas mettre de liens

    RépondreSupprimer
  4. parce que je ne fais pas un blog avec telechargements et surtout parce que ce film est disponible en dvd zone 2 chez LE CHAT QUI FUME dans une très belle copie !

    RépondreSupprimer