Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 16 juin 2011

THE BLADE

THE BLADE
(Dao)


Réalisateur : Tsui Hark
Année : 1995
Scénariste : Tsui Hark, Hui Koan
Pays : Hong-Kong
Genre : Arts Martiaux
Interdiction : -12 ans
Avec : Xiong Xin Xin, Chiu Man Cheuk, Chan Moses, Chow Valerie


L'HISTOIRE : Dans la Chine du moyen-âge. Travaillant dans une fabrique de sabre, le jeune Ding On découvre qu'il est en fait un orphelin et que son vrai père a été assassiné par Fei Lung, un tueur dont le corps est recouvert de tatouages. Son espoir de vengeance est entaché par l'attaque d'une horde de brigands, car durant le combat, son bras droit est sectionné. Ding On est amené dans une ferme isolée par un jeune garçon, orphelin lui aussi. Rétabli, il s'entraîne jour et nuit et met au point une nouvelle technique de combat au sabre pour contrer la perte de son bras. Lorsque les brigands viennent s'en prendre à la ferme, Ding On les accueille comme il se doit et met en pratique son nouvel art. Le chef des brigands engage alors Lei Fung pour aller saccager la fabrique de sabre du père adoptif de Ding On. Ce dernier est bien décidé à s'interposer et à venger la mort de son père, le tout sous le regard de la belle Sei Lung et de Tête d'acier, son meilleur ami...

MON AVIS : Le film de sabre et la mythologie du chevalier manchot représentent le grand classique du cinéma d'arts-martiaux chinois, dont l'apogée fût La Rage du Tigre de Chang Cheh en 1971. Avec The Blade, Tsui Hark reprend toutes les figures imposées et codifiées par ce style de film (amitié, triangle amoureux, honneur, vengeance, création d'une technique de combat nouvelle...) pour les dynamiter et les rendre réalistes au possible. Sa caméra s'approche au plus près des acteurs et les scènes de combats voient leur puissance décuplée, les chorégraphies n'ayant plus le côté théâtrale des films des années 60/70 mais laissent exploser la rage et la fureur, la violence et la barbarie. Du sang, de la sueur, de la poussière, voilà ce que vous propose The Blade, qui fait de simples forgerons les chevaliers d'antan. Spectaculaire et d'une modernité imparable, le film de Tsui Hark est un classique qui dépoussière le mythe de façon magistrale. A ce titre, la magnifique séquence où Ding On met au point sa nouvelle technique de combat et termine par trancher la corde qui le tient en équilibre en est la plus belle preuve, comme si le héros tranchait les câbles qui l'aurait fait s'envoler dans les anciennes productions. Âpre, violent et sans concession, The Blade est à découvrir séance tenante !

NOTE : 5/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire