Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 25 juin 2011

LA LEGENDE DU LOUP-GAROU

LA LEGENDE DU LOUP-GAROU
(Legend of the Werewolf)


Réalisateur : Freddie Francis
Année : 1975
Scénariste : Anthony Hinds
Pays : Angleterre
Genre : Epouvante
Interdiction : -12 ans
Avec : Peter Cushing, Ron Moody, David Rintoul, Lynn Dalby, Hugh Griffith, Michael Ripper


L'HISTOIRE : Un petit cirque itinérant recueille un jeune garçon dans les bois. Ce dernier à un comportement sauvage, car il a été élevé par des loups après la mort de ses parents. Le directeur du cirque y voit une bonne occasion de faire du profit et fait de l'enfant, baptisé Etoile, son attraction principale. Devenu adulte, Etoile est resté avec sa famille d'accueil. Durant une nuit de pleine lune, Etoile se transforme en loup-garou et massacre l'un des forains. Il s'enfuit et se fait embaucher comme homme à tout faire dans un zoo. Là, il tombe amoureux de Christine, une prostituée qui n'est pas non plus insensible à ses charmes. Mais en découvrant sa dulcinée dans les bras d'autres hommes, la colère d'Etoile réapparaît et à chaque pleine lune, les amants de Christine sont retrouvés sauvagement assassinés. Le docteur Paul, médecin légiste de la ville, va alors se mettre à enquêter sur ces crimes étranges...

MON AVIS : Voyant que le studio Hammer est sur le déclin, le fils de Freddie Francis a l'idée de créer la Tyburn Films Productions, avec son célèbre papa pour l'aider. La nouvelle firme ne produira que trois films, tous en 1975, et sera vite dépassée par la violence plus réaliste et crue des films d'horreurs américains des années 70. Elle refera une timide apparition pour trois téléfilms dans les années 80 avant de disparaître. Les productions Tyburn feront appel aux fers de lance des productions Hammer, et on retrouve des réalisateurs, scénaristes et autres acteurs bien connus des fans dans les trois long-métrages mis en chantier (Persécution, La légende du Loup-Garou et The Ghoul). Dans le film qui nous intéresse ici, ce sera donc Freddie Francis à la réalisation, Anthony Hinds au scénario et le rôle principal du docteur Paul sera tenu par le vieillissant mais toujours aussi talentueux Peter Cushing. Si on retrouve des éléments clés qui ont fait le succès des productions Hammer dans La légende du Loup-Garou, le film n'en possède néanmoins pas l'éclat ni le pouvoir d'attraction, et s'avère plutôt moyen, surtout si on le compare à La Nuit du Loup-Garou réalisé en 1961 et qui bénéficiait lui d'excellents effets de maquillages et d'une véritable ambiance. Peter Cushing tire son épingle du jeu en incarnant un médecin légiste qui tient tout autant de Sherlock Holmes, personnage qu'il a maintes fois interprété. Les transformations du loup-garou sont sobres et réalisées sans grande conviction et on ne le verra entièrement dévoilé que lors de la séquence finale dans les égouts de la ville, qui est assez réussie et qui joue sur l'aspect dramatique de l'existence du loup-garou, personnage en perpétuelle dualité avec le bien et le mal. La légende du Loup-Garou est une oeuvre rare et peu connue, qui plaira avant tout aux nostalgiques des anciennes productions anglaises tout en leur paraissant bien fade par rapport aux classiques de la Hammer.

NOTE : 3/6




2 commentaires:

  1. Bon c'est vrai que c'est un p'tit Hammer mais je suis inconditionnel de la firme !

    RépondreSupprimer
  2. C'est pas un Hammer Bruno, c'est une production Tyburn, firme concurrente...

    RépondreSupprimer