Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 16 juin 2011

LA MALEDICTION DE LA VEUVE NOIRE

LA MALEDICTION DE LA VEUVE NOIRE
(Curse of the Black Widow)


Réalisateur : Dan Curtis
Année : 1977
Scénariste : Robert Blees, Earl W. Wallace
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique
Interdiction : /
Avec : Anthony Franciosa, Donna Mills, Patty Duke, Vic Morrow, June Lockhart


L'HISTOIRE : Le fiancé de Leigh Lockwood (Hélène dans la VF) vient d'être retrouvé mort, vidé de son sang et avec deux traces de perforation à l'abdomen. La police tardant à résoudre l'affaire et la soupçonnant qui plus est suite au décès de son précédent mari quelques années auparavant dans d'étranges conditions, Leigh engage le détective privé Mark Higbie pour qu'il tente de résoudre cette énigme. Son enquête va le mener au delà des frontières de la réalité, puisque les indices récoltés indiqueraient que le tueur est une femme qui aurait la faculté de se transformer en araignée géante les soirs de pleine lune...

MON AVIS : Vue une première fois lors de sa diffusion sur feu La 5 (ça ne nous rajeunit pas...), La Malédiction de la Veuve Noire est certainement le (télé)film qui m'a fait le plus cauchemarder une fois la télévision éteinte. Impossible de ne pas penser aux yeux de cette femme araignée devenant rouge scintillant avant sa transformation. Un mauvais souvenir pour moi, étant littéralement terrorisé dans mon lit. Ma nouvelle vision de ce téléfilm de Dan Curtis n'aura sûrement pas cet effet tétanisant cette fois et c'est tant mieux. Elle aura permis par contre de renforcer mon souvenir d'une bonne histoire fantastique, rondement menée, ce qui est effectivement le cas. Peu de temps mort, une enquête qui devient de plus en plus passionnante au fur et à mesure de sa progression, quelques touches d'humour avec le personnage de Mark Higbie, et une montée du suspense qui va crescendo, avec l'intrusion du fantastique dans la réalité. Le scénario, très bien construit, aurait pu servir à un épisode d'X-Files. Le casting est impeccable, la réalisation est sobre mais efficace, jouant plus sur la suggestion que la démonstration, l'araignée géante n'apparaissant réellement qu'à la toute fin du film, ce qui lui évite de sombrer dans le ridicule faute d'un budget conséquent pour la réaliser. La Malédiction de la Veuve Noire est un solide téléfilm à l'ancienne, qui mérite vraiment d'être redécouvert par le plus grand nombre. Arachnophobes s'abstenir.

NOTE : 4/6



4 commentaires:

  1. L'un de mes premiers films d'horreur vu. Je pense même qu'il a été diffusé sur A2 avant la cinq. J'en ai gardé quelques vagues souvenirs, surtout la frousse que j'ai eu la nuit. Tiens, il y a Donna mills ( elle a joué dans cote ouest, non ?) et Vic Morrow ( Supercopter ???)
    Arno

    RépondreSupprimer
  2. Exact Arno, le film a été diffusé sur A2 également ! Exact aussi pour Donna Mills (+13 ans de Cote Ouest !)Par contre, pas de Vic Morrow dans Supercopter : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vic_Morrow

    RépondreSupprimer
  3. Ah je savais bien qu'il y avait un rapport avec un hélicoptére.
    Arno

    RépondreSupprimer
  4. J'ai de vagues souvenirs de ce téléfilm. Je me souviens avoir été quelque peu effrayé. Peut-être en serait-i autrement aujourd'hui.....

    http://culte7art.blogspot.com/

    RépondreSupprimer