Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 19 juin 2011

L'ÎLE SANGLANTE

L'ÎLE SANGLANTE
(The Island)


Réalisateur : Michael Ritchie
Année : 1980
Scénariste : Peter Benchley
Pays : Etats-Unis
Genre : Aventure
Interdiction : -12 ans
Avec : Michael Caine, David Warner, Angela Punch McGregor, Jeffrey Frank, Frank Middlemass


L'HISTOIRE : Blair Maynard, journaliste, se rend en Floride accompagné de son fils Justin, afin d'enquêter sur de mystérieuses disparitions de bateaux au large de l'île de Navidad. Une fois sur l'île, Blair loue un petit bateau pour offrir une partie de pêche aux barracudas à son fils. Ils se font alors agresser par un homme que Blair tue avant de sombrer dans l'inconscience. A son réveil, il découvre que son fils et lui-même ont été enlevés par une communauté vivant comme les pirates d'antan et que l'île perdue est leur repaire. Pour sauver sa peau, Blair doit devenir le compagnon de la femme dont il a tué le mari afin de lui faire un enfant. Dans le même temps, Justin se prend au jeu de la vie de pirates et se détourne progressivement de son père au profit du chef de la communauté...

MON AVIS : Sur un scénario de Peter Benchley, adapté de son propre ouvrage (le romancier est également l'auteur des romans Les Grands Fonds, La Bête et Les Dents de la Mer, tous devenus des longs-métrages), Michael Ritchie nous livre un bon film d'aventure mettant en vedette un poignée d'hommes et de femmes qui vivent au XXème siècle comme au temps des pirates, leurs vies étant régies par une charte contenant les codes d'honneur des flibustiers. Après une séquence d'introduction très efficace contenant deux effets gores sympathiques, le film va suivre le destin d'un père et de son fils, qui se retrouvent au mauvais endroit au mauvais moment. Michael Caine est comme toujours très bon et on se prend d'affection pour son personnage qui voit progressivement son fils de douze ans l'abandonner, exalté par cette nouvelle existence, ce dernier allant jusqu'à organiser lui-même une battue pour ramener son père mort ou vif au campement des pirates. Mais rassurez-vous, tout finira bien évidemment ! L'aventure, le dépaysement et l'action sont au rendez-vous, avec quelques séquences d'abordages et de combats assez réussies, dont un contre un karatéka qui m'a fait bien sourire. L'Île Sanglante n'ennuie jamais et possède suffisamment d'arguments pour vous faire passer un bon moment devant votre écran. 

NOTE : 4/6

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire