Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 18 juin 2011

MESSE NOIRE

MESSE NOIRE
(Evilspeak)


Réalisateur : Eric Weston
Année : 1981
Scénariste : Joseph Garofalo, Eric Weston
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec : Clint Howard, R.G.Armstrong, Claude Earl Jones, Don Stark, Joseph Cortese


L'HISTOIRE : Stanley Coopersmith est le souffre-douleur de tous les membres d'une académie militaire, des professeurs aux élèves. Alors qu'il doit nettoyer la cave de la chapelle, il découvre une pièce secrète dans laquelle se trouve un vieux grimoire qui a appartenu à Esteban, un adorateur de Satan ayant vécu à l'époque de l'Inquisition. Avec l'aide de son ordinateur, Stanley traduit le manuscrit qui contient un rituel pour exécuter une messe noire, ce qui provoquera le retour d'Esteban parmi les vivants. Le jeune garçon, désireux de se venger de toutes les personnes qui l'ont fait souffrir, va rassembler le matériel nécessaire pour mener à bien la messe noire, afin d'acquérir le pouvoir des forces du mal...

MON AVIS : Petit classique des années 80, Messe Noire apparaît aujourd'hui assez daté avec ses vieux ordinateurs et leurs graphismes archaïques. Des défauts de rythme, quelques longueurs et des scènes servant à meubler qui n'apporte pas grand chose au final n'enlèvent pourtant pas le côté sympathie que le film dégage. Sorte de version masculine de Carrie au Bal du Diable, le film d'Eric Weston tente d'instaurer une ambiance en prenant son temps, pour mieux envoyer l'artillerie lourde lors du dernier quart d'heure. Pendant plus d'une heure, on suit donc les malheurs du pauvre Stanley Coopersmith, très bien interprété par Clint Howard, et on se prend d'affection pour ce personnage, être timide et complexé qui ne cesse de subir les brimades de la part de ses camarades. Les préparatifs de la fameuse messe noire se font attendre mais malgré ses lenteurs, le film parvient à ne pas trop ennuyer, incluant dans son déroulement la fameuse séquence de l'attaque des porcs diaboliques qui viennent bouffer une demoiselle dans son bain ! Culte ! Messe Noire devient vraiment prenant une fois que les forces du mal ont pris possession de Stanley, ce dernier se laissant aller à sa sanglante vengeance, décapitant ses bourreaux à tour de bras, avec des effets gores assez réussis, dont une extraction de coeur à main nue très efficace. Dommage que l'horreur ne se soit pas déchaînée un peu plus tôt mais ce dernier quart d'heure vaut vraiment le coup d'oeil, le film aussi d'ailleurs, qui reste agréable à regarder même s'il a pris un sacré coup de vieux.

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire