Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 30 juin 2011

RIEN A DECLARER

RIEN A DECLARER


Réalisateur : Dany Boon
Année : 2010
Scénariste : Dany Boon
Pays : France
Genre : Comédie
Interdiction : /
Avec : Dany Boon, Benoit Poelvoorde, Julie Bernard, Karin Viard, Bouli Lanners


L'HISTOIRE : 1993. C'est bientôt la fin des douanes et l'arrivée de l'échéance met la pression aux douaniers d'un poste frontière Franco-Belge, notamment à Ruben Vandevoorde, qui voue une haine farouche envers les Français. Ses excès de zèle et son racisme anti-français lui vaut d'être le cobaye de la première brigade volante mixte franco-belge. Son coéquipier sera Mathias Ducatel, qui a pour secret d'être amoureux de Louise Vandevoorde, soeur de Ruben. La cohabitation entre les deux hommes ne sera pas de tout repos, surtout que des trafiquants de drogue tentent de passer de la grosse marchandise avant la fermeture des postes...

MON AVIS : Après le succès (exagéré) de Bienvenue chez les Ch'tis, tout le monde attendait au tournant le prochain film de Dany Boon. Le comique-réalisateur s'en sort franchement bien avec Rien à Déclarer, qui joue avec panache sur la rivalité entre Français et Belges. On assiste à un véritable festival de Benoit Poelvoorde, pièce maîtresse du film, qui nous gratifie de répliques et séquences de haute volée en matière d'humour, déclenchant quasiment à tous les coups chez le spectateur de grands éclats de rire. Dany Boon, plus en retenu, plus en retrait, campe un douanier plutôt sympa qui va connaître bien des aventures rocambolesques. La séquence de tuning de la vieille R4 de nos deux douaniers est à se pisser dessus, et la plupart des gags fonctionne à plein régime et font mouche sur nos zygomatiques. Personnellement, j'ai trouvé Rien à Déclarer plus amusant et plus travaillé que Bienvenue chez les Ch'tis, que ce soit en terme de réalisation, dialogues et séquences comiques, qui cachent en filigrane une petite réflexion sur l'acceptation des autres assez bien amenée. Rien à Déclarer s'avère un divertissement hautement recommandable, surtout si on veut rigoler en famille devant son écran de télévision.

NOTE : 4/6



2 commentaires:

  1. Je te trouve terriblement généreux avec ce film qui, pour moi, touche le fond tant sur la forme que sur le fond. J'avais déjà détesté Bienvenue chez les chtis mais à côté de "ça", c'est un chef d'œuvre. Mise en scène de téléfilm, dialogues insipides, scénario grossier et débile (les trafiquants de drogue...), démagogie, morale à deux balles, acteurs en "stand up" donc à côté de la plaque... A la fin j'en pouvais plus, même le pire des Nando Cicero est galactique à côté de cette daube. De quoi avoir honte d'être français.... et chti !

    RépondreSupprimer
  2. C'est toi qui est dur Didier ! J'ai plus rigole dans ce film que dans les sexy comedies italiennes et c'est peu de le dire. Poelvoorde est genial ici ! Et je suis loin d'etre fan de Dany Boon mais la, c'est reussi pour moi

    RépondreSupprimer