Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 19 juillet 2011

CALIGULA : LA VERITABLE HISTOIRE

CALIGULA : LA VERITABLE HISTOIRE
(Caligola : la storia mai raccontata)


Réalisateur : Joe d'Amato
Année : 1982
Scénariste : Joe d'Amato, George Eastman
Pays : Italie
Genre : Péplum, Erotique
Interdiction : -16 ans
Avec : David Brandon, Laura Gemser, Luciano Bartoli, Charles Borromel, Fabiola Toledo, Sasha d'Arc


L'HISTOIRE : Troisième empereur romain, Caligula règne en maître despotique absolu et fait vivre son peuple dans la terreur, se prenant pour un Dieu, ridiculisant le Sénat, vivant dans la débauche la plus totale et commettant des crimes et des meurtres de façon arbitraire. La belle esclave Miriam, voulant venger l'une de ses proches assassinée par l'empereur fou, va peu à peu se mêler à la vie du despote pour s'attirer ses faveurs et pouvoir mener à bien son plan...

MON AVIS : En 1979, Tinto Brass étonne son monde avec Caligula, fresque flamboyante avec Malcolm McDowell dans le rôle titre. Il était évident que les italiens allaient vouloir profiter du succès de ce film et en proposer d'autres versions. Ce sera donc Joe d'Amato (sous son pseudonyme de David Hills) qui se collera à la tâche deux ans plus tard avec ce Caligula : La Véritable Histoire, qui n'atteindra évidemment pas le niveau de l'oeuvre qui a servi de modèle. Comme à son habitude, Joe d'Amato va nous offrir ce qu'il sait faire de mieux : des scènes érotiques à profusion et quelques séquences chocs, dont un empalement par l'anus assez douloureux. Le film vaut d'ailleurs principalement pour ce mélange érotico-horrifique car il est de qualité assez moyenne et n'a pas du bénéficier d'un gros budget, les décors étant plutôt limité et sobre, et les costumes ne font pas dans le spectaculaire. Lorsqu'on nous propose un combat de gladiateurs, on a seulement droit à deux combattants. Bref, on assiste à un péplum de petite envergure. Néanmoins, on appréciera l'interprétation de David Brandon, parfait dans le rôle de ce fou en puissance, ainsi que la présence de la belle Laura Gemser, égérie du réalisateur. Même s'il n'est qu'une petite série B sans éclat, Caligula : La Véritable Histoire se présente quand même comme une oeuvre décadente, violente, sadique et cruelle, avec viol, barbarie, orgies, tortures en tout genre et même une séquence zoophile (suggérée) avec un cheval ! De quoi combler les amateurs qui ne s'attendaient évidemment pas à voir une production pharaonique à la Cecil B. DeMille.

NOTE : 3/6




1 commentaire:

  1. Où l'on apprend que le cheval c'est bon autrement qu'à manger.

    RépondreSupprimer