Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 26 juillet 2011

THE EARTH DIES SCREAMING

THE EARTH DIES SCREAMING
(The Earth dies Screaming)


Réalisateur : Terence Fisher
Année : 1964
Scénariste : Harry Spalding
Pays : Angleterre
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Willard Parker, Virginia Field, Dennis Price, Thorley Walters, Vanda Godsell


L'HISTOIRE : Un mal mystérieux frappe la Terre, et tous les êtres vivants meurent en un instant. Le lendemain, une poignée de survivants se retrouvent dans un petit village et par déduction, comprennent que s'ils sont vivants, c'est parce qu'ils étaient à l'abri dans un environnement où l'air était sain. Une attaque au gaz semble être la cause la plus probable de l'anéantissement de la civilisation. Tentant de s'organiser dans un hôtel, les rescapés aperçoivent des êtres mystérieux, habillés avec une sorte de combinaison spatiale, déambulant dans les rues jonchées de corps sans vie...

MON AVIS : Terence Fisher, on le connaît principalement pour être le réalisateur des grands classiques du cinéma d'épouvante du studio Hammer Films. Plus méconnu, ce film de science-fiction de 1964 mettant en scène une invasion extraterrestres ou plus exactement de robots qui ont anéanti la race humaine et qui possèdent la faculté de faire revivre certains morts pour en faire leurs esclaves. On retrouve dans le film des aspects de Je suis une légende ou même de La Nuit des Morts Vivants, avec ce huis clos se déroulant dans un hôtel et ces personnages un peu caricaturaux qui ne se connaissent pas mais vont devoir coexister ensemble pour lutter pour leur survie. Le scénario est certes basique mais la réalisation de Terence Fisher parvient à rendre l'ensemble agréable et de bonne tenue. The Earth dies Screaming est en plus assez court, 1h02 au compteur, et on n'a pas trop le temps de s'ennuyer, malgré quelques situations qui se répètent et des phases de dialogues qui tournent parfois en rond. Le look des robots est plutôt original et satisfera les amateurs de SF. The Earth dies Screaming n'est pas un grand film de Terence Fisher, ni même un classique du cinéma de science-fiction mais il mérite d'être découvert car il possède des qualités certaines et bénéficie en outre d'une introduction diablement efficace.

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire