Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 18 juillet 2011

HELL DRIVER

HELL DRIVER
(Drive Angry)


Réalisateur : Patrick Lussier
Année : 2011
Scénariste : Todd Farmer, Patrick Lussier
Pays : Etats-Unis
Genre : Action, Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Nicolas Cage, Amber Heard, William Fichtner, Billy Burke, David Morse, Todd Farmer


L'HISTOIRE : Milton est parvenu à s'échapper des Enfers pour mener à bien sa vengeance contre Jonah King, gourou d'une secte satanique qui a tué sa fille et kidnappé sa petite-fille. Poursuivi par Le Comptable, Milton va faire équipe avec la jolie Pipper, serveuse dans un bar minable qui vient de plaquer son fiancé surpris en plein acte d'adultère. Une course contre la montre et contre la mort s'engage pour nos deux héros : dans trois jours, à la pleine lune, Jonah King sacrifiera l'enfant à son maître Satan...

MON AVIS : Une fois Hell Driver visionné, un petit constat s'impose : certes, le film ne vole pas bien haut et son intérêt est assez limité. C'est un actionner avec jolies filles, bagarres, poursuites en grosses cylindrées, utilisation de nombreuses armes à feu, auquel on a ajouté un élément fantastique. Mais bordel, qu'est-ce que c'est mieux que Boulevard de la Mort !!! Patrick Lussier ne s'est pas pris les pieds dans le tapis avec des dialogues à rallonge qui ennuient tout le monde. Non, il mène son film à 100 à l'heure, fait de Nicolas Cage un échappé des Enfers monolithique, qui n'a quasiment aucune expression du visage, colle un short moulant aux longues jambes de la sublime Amber Heard qui explose le thermomètre niveau sex-appeal, balance quelques effets gores bien placés et s'amuse à tout exploser sur le passage de superbes voitures aux moteurs surpuissants, le tout sans aucune retenue ni complexe, allant au bout de son concept de série B jouissive qui ne se prend pas la tête, quitte à exagérer à outrance certaines situations. Hell Driver est pour moi le véritable second chapitre du diptyque Grindhouse, le second film qui, accolé à Planète Terreur, aurait fait nettement plus sensation et aurait bien plus respecté l'esprit recherché que le film de Quentin Tarantino. Du fun, du sexe, du gore, de l'action, dans un je-m'en-foutisme total des conventions, un petit plaisir coupable pour cinéphiles déviants, voilà ce que vous propose Hell Driver ! C'est con mais ça fait du bien !

NOTE : 4/6



2 commentaires:

  1. bien aimé aussi malgré quelques FX foireux !

    RépondreSupprimer
  2. oui c'est vrai, y'a quelques FX limites vers la fin, le décor de l'Enfer en images de synthèses est pas top par exemple...

    RépondreSupprimer