Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 5 juillet 2011

LE SCORPION NOIR

LE SCORPION NOIR
(The Black Scorpion)


Réalisateur : Edward Ludwig
Année : 1957
Scénariste : David Duncan, Robert Blees
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Richard Denning, Mara Corday, Carlos Rivas, Mario Navarro, Carlos Muzquiz


L'HISTOIRE : Des éruptions volcaniques au Mexique provoque l'apparition de cavernes qui abritent des scorpions géants. Les monstres sortent la nuit et n'hésitent pas à agresser la population. Deux géologues, venus étudier les volcans, vont devoir aller explorer les cavités enfouies à des dizaines de mètres sous terre et faire face aux monstres géants...

MON AVIS : Si vous avez déjà vu Des Monstres attaquent la Ville, vous vous apercevrez d'une chose en visionnant Le Scorpion Noir : les scénaristes ne se sont pas foulés ! Les deux films étant produits par la Warner, ces messieurs se sont contentés de remplacer les fourmis par des scorpions et de repomper quasiment tout le reste. Le décor désertique au début, la trouvaille d'un enfant, la descente des chercheurs dans le repaire des monstres et l'attaque de la ville à la fin avec la présence de l'armée. Petit changement notable quand même, les scorpions géants ne sont pas le fruit de radiations atomiques ! Ah, un peu d'originalité, ça fait plaisir ! Malheureusement pour nous, les scénaristes (encore eux !), pour meubler le film et lui faire atteindre la bonne durée, ont fait du remplissage avec une intrigue amoureuse de pacotille et des séquences sans grand intérêt. Même les acteurs donnent l'impression de s'ennuyer un peu. Heureusement, ces scènes sans saveur sont entrecoupées par les apparitions des scorpions et là, le film devient plutôt sympa, surtout si vous êtes fans des films de monstres géants des années 50, style Tarantula ou La chose surgit des Ténèbres par exemple. Les monstres, animés image par image, sont l'oeuvre de Willis O'Brien, qui a bossé entre autre sur Le Monde Perdu en 1925 et sur le King Kong de 1933, excusé du peu. Attaque d'un train, combats contre des véhicules militaires, combats entre scorpions ou contre un ver géant, ses créatures sont franchement réussies, et on aurait pu se passer du gros plan sur la tête du grand scorpion noir, qui revient un nombre indéterminé de fois durant le film et qui fait tout de suite moins crédible. Faute d'argent, O'Brien n'a pas pu utiliser son monstre pour la scène finale dans la ville, on a juste droit à l'ombre d'un scorpion se baladant dans les rues. Dommage. En tout cas, ses effets-spéciaux sauvent le film de l'ennui et lui donnent tout son intérêt. Le Scorpion Noir n'est pas un classique du genre à cause de sa trame secondaire d'une banalité affligeante mais il vaut néanmoins le coup d'oeil pour admirer le travail de Willis O'Brien.

NOTE : 3/6



1 commentaire:

  1. j'aime beaucoup ce petit film. Je lui donnerais, plus tôt 4. Car je trouve qu'il a le mérite de proposer un scénario intéressant et de bien jolies SFX. A cette époque (chère a mon cœur) bien des films de SF's, subirent malgré eux, un manque de sérieux. Celui ci sort du lot. Mais les gouts et les couleurs!!!....

    RépondreSupprimer