Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 23 juillet 2011

LE TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS

LE TRAIN SIFFLERA TROIS FOIS
(High Noon)


Réalisateur : Fred Zinnemann
Année : 1952
Scénariste : Carl Foreman, d'après la nouvelle de John W. Cunningham
Pays : Etats-Unis
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Gary Cooper, Grace Kelly, Katy Jurado, Lee Van Cleef, Lon Chaney Jr.


L'HISTOIRE : Le shérif Will Kane vient de se marier avec Amy Fowler, lors de son dernier jour au service de la loi. Mais une mauvaise nouvelle vient gâcher ses noces : le bandit Frank Miller vient d'être libéré et il arrive par le train de midi pour se venger. Trois de ses hommes l'attendent déjà à la gare. Kane refuse de quitter sa fonction et d'abandonner la ville aux brigands, malgré l'insistance de sa femme qui menace de le quitter s'il ne part pas avec elle. Kane compte sur les habitants pour l'épauler. Mais sa déception va être grande quand il va s'apercevoir que tous se détournent de lui par peur et lâcheté...

MON AVIS : Splendide western américain, avec le couple Gary Cooper et Grace Kelly, dont c'est le second rôle au cinéma. Fred Zinnemann nous propose un film magnifique, dont l'histoire se déroule quasiment en temps réel, et qui met en avant des valeurs comme l'intégrité, la fidélité, le devoir. Toutes ces valeurs nobles sont incarnées dans le personnage joué par Gary Cooper, qui se retrouve seul contre tous, mais qui refuse d'échapper à sa destiné. La lâcheté, l'égoïsme, l'opportunisme et la trahison sont incarnés par tous les habitants refusant de prendre position entre le bien et le mal, par intérêt personnel. A ce sujet, la séquence dans l'Eglise est assez édifiante. Le Train sifflera Trois Fois n'est pas un western qui met l'action au premier plan. Il n'y a pas de poursuite à cheval, de bagarres dans les saloons. C'est avant tout l'histoire d'un homme qui doit affronter seul une bande de bandits, un homme qui a peur, qui pleure même, allant jusqu'à écrire son testament avant l'arrivée du train. Un très beau personnage, au service d'une réalisation extrêmement bien maîtrisée, qui nous prend par la main et nous emmène dans diverses émotions. Les plans sur l'horloge qui avance sont très intelligents car faisant monter peu à peu la tension jusqu'à l'unique combat final. La musique, et plus particulièrement la superbe chanson "Do no forsake me, oh my darlin", vient ponctuellement rythmer le déroulement de cette tragédie qui n'a pas pris une ride et conserve son statut de film mythique.

NOTE : 6/6


       

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire