Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 2 juillet 2011

URSULA L'ANTI-GANG

URSULA L'ANTI-GANG
(Colpo in Canna, Les Aventures d'une Air Hôtesse)


Réalisateur : Fernando Di leo
Année : 1975
Scénariste : Fernando Di Leo
Pays : Italie
Genre : Action, Policier, Comédie
Interdiction : /
Avec : Ursula Andress, Woody Strode, Marc Porel, Lino Banfi, Aldo Giuffre


L'HISTOIRE : Ursula, hôtesse de l'air, débarque à Milan, où se livre une guerre des gangs entre Silvera et Don Calo. La jeune femme doit remettre une lettre à Silvera de la part d'un mystérieux inconnu qui se fait appeler "L'américain". Elle ne sait pas encore que rendre ce petit service va l'amener à vivre de nombreuses et dangereuses péripéties au sein de la ville...

MON AVIS : Quel film curieux ! Avec son affiche qui laisse à penser qu'on va assister à un film policier pur et dur, Fernando Di Leo surprend son monde en donnant à Ursula L'Anti-Gang, sortie en 1977 en France sous le titre "Les aventures d'une Air Hôtesse", une tournure plutôt particulière. En effet, le réalisateur italien va s'amuser à mélanger les genres qui ont du succès en Italie, à savoir la comédie, et plus particulièrement la sexy comédie, le film policier et le film d'action. Ce mélange sera ici assez déstabilisant pour nous spectateurs, car tout est mélangé dans un délire non-sensique total. Les scènes d'actions sont rythmées par une musique de cirque, l'affrontement entre les deux truands (dont l'un est interprété par Woody Strode, vu dans un paquet de films) se pare d'un thème et d'une mise en scène façon duel de western, les trente dernières minutes, avec poursuite effrénée et bagarres à tout va, bifurquent quasiment dans le délire burlesque. On assiste donc à un spectacle dont on ne comprend pas trop les aboutissants, ne sachant pas où veut nous emmener Fernando Di Leo et son scénario alambiqué. Ursula Andress promène ses longues jambes dans ce monde fort étrange, se dénude même pour le plaisir des yeux, et nous proposera un twist final qui sera typiquement dans le ton du film. A l'arrivée, on ne sait pas trop comment réagir une fois le film terminé, vu que le spectacle proposé n'était pas celui qu'on attendait vraiment, même si on a eu de l'action, des flingues et de l'érotisme. Ursula L'Anti-Gang est un bien étrange objet filmique, qui ne laisse pas indifférent mais qui s'égare dans tellement de chemins qu'on ne sait pas trop comment le juger à la première vision.

NOTE : 3/6  



1 commentaire:

  1. Un piètre film pour moi, Di Leo mélange maladroitement plusieurs genres.

    RépondreSupprimer