Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 2 septembre 2011

ZOMBIE DIARIES 2 - WORLD OF THE DEAD

ZOMBIE DIARIES 2 - WORLD OF THE DEAD
(World of the Dead : The Zombie Diaries)


Réalisateur : Michael Bartlett, Kevin Gates
Année : 2011
Scénariste : Kevin Gates
Pays : Angleterre
Interdiction : -12 ans
Genre : Horreur
Avec : Philip Brodie, Alix Wilton Regan, Rob Oldfield, Vicky Araico, Toby Bowman...

L'HISTOIRE : Trois mois se sont écoulés depuis l'éruption virale qui a anéanti 99,9% de la population mondiale, transformant ses victimes en zombies mangeurs de chair fraîche. Au Royaume-Uni, un groupe de survivants composé de soldats et de civils a trouvé refuge dans une base militaire en rase campagne. La vie dans ce nouveau monde est rude et brutale, mais l'espoir renaît lorsque le groupe arrive à intercepter un message reçu depuis une base militaire sur la côte selon lequel un havre de paix existerait quelque part en Europe.... Leur voyage s’avère périlleux à travers des paysages ravagés par la mort, où les morts-vivants sont en nombre et imposent leur propre sens de l'ordre. Ce qui suit est un voyage dans l'enfer et une bataille désespérée pour la survie même de la race humaine...

MON AVIS : Après l'énorme succès mondial de The Zombie Diaries, réalisé en 2006 avec un budget dérisoire, les deux réalisateurs Michael Bartlett et Kevin Gates avaient évidemment l'idée de lui ajouter une suite. Ils laisseront néanmoins cinq ans avant de livrer cette séquelle, dont ils ont écrit chacun un scénario mais seul celui de Kevin Gates a été retenu. Si le premier film nous faisait suivre trois histoires, le second chapitre préfère se concentrer sur une seule intrigue, c'est à dire le périple vécu par les militaires afin de rester en vie et de rejoindre des bateaux qui les emmèneront loin des horreurs provoquées par les morts-vivants, tout en conservant ce qui a fait le succès de son prédécesseur, à savoir l'utilisation d'une caméra DV pour filmer les évènements proposés aux spectateurs, à la façon du Projet Blair Witch. Les réfractaires à ce style de film (Rec, CloverfieldDiary of the Dead et j'en passe...) auront donc la nausée avec Zombie Diaries 2, qui nous est conté entièrement à travers l'oeil de la caméra d'un reporter qui a rejoint le groupe de militaire. Les autres suivront sans déplaisir mais sans grand intérêt non plus les mésaventures de notre petit groupe, qui, devant quitter leur base suite à l'invasion de cette dernière par des horde de zombies, va devoir survivre dans la forêt, résister à la neige et au froid et surtout, faire face au plus dangereux des prédateurs : l'Homme ! Car oui, la plus féroce des menaces n'est pas les corps revenus à la vie mais bel et bien les humains, et plus particulièrement un groupe de bandits mené par Goke, qu'on a déjà vu dans le premier film, tout comme Leena, jolie blondinette s'étant allié avec les militaires. Si la séquence de l'invasion de la base militaire s'avère assez réussie, le manque de budget se fait quand même ressentir à l'écran et malgré une progression dans la mise en scène de la part des deux réalisateurs, à laquelle s'ajoute des acteurs qui s'en sortent plutôt pas mal, Zombie Diaries 2 ne parvient guère à convaincre totalement. Le film se laisse suivre sans trop de difficulté, il y a quelques maquillages gores réussis mais dans l'ensemble, on ne ressent pas grand chose face aux images qui défilent devant l'écran et le générique de fin nous laisse sur une impression plus que mitigée. Oui, c'est un film indépendant à faible budget et c'est bien que Michael Bartlett et Kevin Gates aient mené leur projet jusqu'au bout. Mais bon, les films en DV, moi j'aime pas trop et puis on a quand même largement vu mieux en matière de films de zombies. Bref, vite vu, vite oublié.

NOTE : 2/6



2 commentaires:

  1. Heureux de ton retour, Stéphane. Tes chroniques se faisaient rares depuis quelques temps (été oblige, je présume) – petite incartade via « I Want to Die », quand même.
    Ouais, ben « Zombies Diaries 2 », j’attendais des commentaires éclairants afin de savoir si le film valait le coup de gâcher 1h30 de ma précieuse existence. Ta chronique confirme mon intuition : non ! Du coup, je me l’épargne. Et puis, niveau caméra reportage DV, Romero, De Palma et même Matt Reeves ont, je pense, déjà tout dit et tout montré.

    MALAJUSTED

    RépondreSupprimer
  2. Hello Malajusted

    En fait, non, ce n'est pas l'été qui est en cause. Je bosse actuellement sur mon premier Fanzine qui sortira courant Septembre ! Donc je mate plein de films mais pour ce fanzine (et les prochains). Alors effectivement, ce petit blog (qui m'a donné d'ailleurs l'idée de transformer mes visionnages en Fanzine !) va beaucoup moins être mis à jour. Du moins jusqu'à ce que les 100 exemplaires du fanzine soit vendus, car je compte ensuite mettre les chroniques présentes dans le fanzine sur ce blog par la suite. Enfin, c'est une idée comme ça. Donc voilà, oui je serais moins présent sur le blog mais le fanzine va valoir le coup, enfin j'espère parce que j'y passe beaucoup de temps ! Je vous tiens au courant quand ils seront imprimés (grâce à l'asso Sin'Art !)

    Steph

    RépondreSupprimer