Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 8 juin 2012

THE DEAD

THE DEAD
(The Dead)

Réalisateur : Howard Ford, Jonathan Ford
Année : 2009
Scénariste : Howard Ford, Jonathan Ford
Pays : Angleterre
Genre : Horreur / Zombies
Interdiction : -12 ans
Avec : Rob Freeman, David Dontoh, Prince David Oseia, Dan Morgan...


L'HISTOIRE : Alors que les morts se remettent à marcher et que l’Humanité court à sa perte, le lieutenant Brian Murphy, seul rescapé d’un crash d’avion sur le territoire africain, tente de survivre seul, perdu au milieu de ce paysage hostile, et de rejoindre une base militaire. En cours de route, il rencontre un soldat du coin qui recherche son fils. Tous deux vont s’entraider et affronter les morts-vivants dont le nombre ne cesse de s’accroître…

MON AVISThe Dead est le premier long-métrage des frères Ford, bien plus spécialisés dans le tournage de publicités que celui d’un film d’horreur. Ambitieux, ils décident de réaliser le premier film d’horreur entièrement tourné en Afrique (Ghana, Burkina Faso) et de rendre hommage aux films de Romero, de Fulci ou de Bruno Mattei qu’ils adorent. Un pari difficile pour un premier film, les conditions climatiques (chaleur extrême, sécheresse, eau en faible quantité) et les imprévus (maladie, infection) venant perturber leur projet, qu’ils arrivent néanmoins à mener à terme malgré de grosses frayeurs. Ce qui frappe immédiatement à la vision de The dead, ce sont les paysages africains, absolument magnifiques mais qui nous font vite comprendre que le parcours du héros principal ne sera pas de tout repos. Aridité, chaleur accablante, les immensités désertiques prennent ici toute leur ampleur et leur beauté ne fait que cacher l’hostilité des lieux pour quelqu’un qui n’a qu’une gourde d’eau et un pistolet pour survivre. La nature ne fait pas de cadeau et cerise sur le gâteau, la menace "zombies" est partout présente. Ces cabanes semblant inhabitées ne cachent-elles pas quelques morts-vivants affamés ? La végétation protégeant du soleil ne dissimule-t-elle pas des cadavres réanimés en son sein ? Les réalisateurs tirent profit des nombreux décors naturels qui s’offrent à eux et parviennent à créer une tension palpable. La mort peut surgir n’importe où, n’importe quand. Il suffit d’une minute d’inattention pour se retrouver avec une belle morsure et rejoindre la horde de zombies déjà bien nombreux. Parmi les autres points forts du film se trouvent les effets de maquillages et les effets spéciaux. L’amateur de barbaque trouvera son bonheur dans The dead qui multiplie les morsures sanglantes, les arrachages de chair humaine, les impacts de balles faisant éclater les têtes, les décapitations à la machette, voire même des roues de voiture réduisant un crâne en bouillie et j’en passe. Le gore est présent en bonne quantité et se révèle, de plus, de qualité pour un film au budget limité. Quand aux quelques mannequins qui se font écraser par le véhicule du lieutenant Murphy, on ne peut s’empêcher de penser que c’est un hommage au cinéma de Bruno Mattei. Bref, de nombreuses qualités émergent à la vision de The dead. Pourtant, le film ne parvient pas à convaincre totalement. La faute à des enjeux scénaristiques qui peinent à maintenir un rythme de croisière. Lorsque le héros rencontre Daniel, militaire africain, le film devient une sorte de road movie assez répétitif. Les nouveaux amis vont d’un point A à un point B, ont un ennui technique, se retrouvent dans une situation dangereuse, doivent abattre des zombies puis repartent et ainsi de suite. Une petite lassitude s’installe, venant affaiblir notre intérêt qui avait pourtant été aiguisé durant la première demi-heure. En dépit de cette répétition des événements, The dead mérite d’être visionné. La réalisation est solide, les décors bien mis en avant et les scènes gore sont brutales et sans concession. Pour un premier long-métrage, qui plus est réalisé dans des conditions plutôt rudes, les frères Ford peuvent être fiers de leur bébé. Le film devrait trouver son public et s’avère une option originale dans l’univers tant formaté des "zombie movies"… 

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire