Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 11 juin 2012

LA SOEUR DE SATAN

LA SOEUR DE SATAN
(La Sorella di Satana / The She Beast / Revenge of the Blood Beast)

Réalisateur : Michael Reeves
Année : 1966
Scénariste : Michael Reeves, F. Amos Powell
Pays : Angleterre, Italie
Genre : Epouvante
Interdiction : /
Avec : Barbara Steele, John Karlsen, Ian Ogilvy, Mel Welles, Joe "Flash" Riley...

L'HISTOIRE : Un jeune couple de mariés se rend dans un petit village des Carpathes pour y passer la nuit. Le comportement du gardien de l'auberge pousse le couple à s'en aller mais ce dernier a trafiqué la voiture des malheureux qui ont un accident et tombent dans le lac dans lequel une sorcière a péri au 18ème siècle, maudissant les villageois et jurant de revenir se venger. Seul le mari réchappe de l'accident. Quand il va voir le corps de son épouse, il ne reconnaît pas le visage de sa femme qui ressemble à celui d'une vieille sorcière. Un aristocrate excentrique de la région, expert en exorcisme, vient à sa rencontre et essaye de lui faire comprendre que le corps de sa femme est possédé par l'esprit de la sorcière et que seul un exorcisme peut la libérer et lui rendre la vie...

MON AVIS : Voici le premier film de Michael Reeves, jeune réalisateur à qui l'ont doit le célèbre Le grand inquisiteur avec Vincent Price et La créature invisible avec Boris Karloff. Il trouva la mort à l'âge de 25 ans seulement. La soeur de Satan est un bien curieux long métrage qui ne sait pas trop sur quel pied danser. Alors qu'on s'attend à un pur film d'épouvante à base de sorcellerie et de méchante sorcière revenue d'entre les morts,  on se retrouve avec une sorte de mélange hybride entre épouvante et comédie. C'est bien simple, le film m'a fait penser au Bal des Vampires de Roman Polanski certaines fois, et principalement à cause du Comte Von Helsing (vous voyez, ça commence déjà...), personnage haut en couleurs qui nous rappelle irrémédiablement le professeur Abronsius du film précité. S'ajoute à cela des répliques digne d'une parodie (Barbara Steele demandant au Comte s'il connaît les "Draculas" !!) et des séquences qui ne font aucun doute quand à l'aspect "pochade" du film : pour exemple, la faucille tenue par la sorcière qui tombe sur un marteau (hallucinant !) ou le final avec des gendarmes plus nuls que ceux de St-Tropez (!) et la course-poursuite qui m'a fait penser à ce film avec Louis de Funès ! Et puis, noyé dans ce délire parodique, on a des scènes bien plus sérieuses mettant en vedette la sorcière diabolique, comme l'introduction fort réussie se déroulant au 18ème siècle et qui ne laissait guère penser que la suite dévirait vers le comique de situation. Barbara Steele nous honore de sa présence durant vingt bonnes minutes puis disparaît pour tout le reste du temps, réapparaissant uniquement à la toute fin du métrage pour nous gratifier d'une dernière réplique fort judicieuse amenant le doute sur les spectateurs mais aussi sur les héros du film. Le maquillage de la sorcière risque fort de vous faire sourire tellement il est grossier mais je me demande si ce n'est pas volontaire de la part de Michael Reeves. Je reste donc sur un avis mitigé au final car je ne m'attendais pas vraiment à ça. Un bien étrange film...

NOTE : 3/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire