Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 28 août 2012

HELLDRIVER

HELLDRIVER
(Nihon Bundan : Heru Doraibâ)

Réalisateur : Yoshihiro Nishimura
Année : 2010
Scénariste : Yoshihiro Nishimura, Daichi Nagisa
Pays : Japon
Genre : Gore
Interdiction : -16 ans
Avec : Eihi Shiina, Yumiko Hara, Kentaro Kishi, Yûrei Yanagi, Kazuki Namioka...


L'HISTOIRE : Alors que Kika, jeune lycéenne, rentre chez elle, une météorite s'abat sur le Japon. Un gaz nocif se répand dans tout le pays et transforme les habitants en zombies infectés. Kika évite la contamination mais sa mère est infectée : elle se met à dévorer son mari tétraplégique avant de s'en prendre à sa fille et de lui arracher le coeur. Parvenant à lui échapper, Kika se réfugie dans la forteresse que le gouvernement a érigé pour la protection des survivants. Dotée d'un coeur artificiel et d'un sabre-tronçonneuse, Kika part en guerre contre les hordes de zombies cannibales, bien déterminée à venger l'espèce humaine. Mais le seul moyen pour Kika de stopper le fléau est d'éliminer la Reine des zombies, qui n'est autre que sa mère...

MON AVIS : Le réalisateur de Tokyo Gore Police et de Vampire Girl vs Frankenstein Girl a encore frappé un grand coup avec Helldriver ! Si les deux titres précités faisaient preuve d'une imagination débordante en matière de gore et de situations plus folles les unes que les autres, Helldriver parvient à les surpasser dans tous les domaines, vous imaginez un peu le résultat ! Yoshihiro Nishimura est un réalisateur complètement fou, pour qui verser dans la surenchère totale est une vraie religion. Bien sûr, Helldriver n'est pas parfait et possède quelques petits défauts : une durée bien trop longue pour un film de ce type (1h56 au compteur !), un scénario décalé qui se perd un peu en chemin et se montre parfois trop fouillis. On pourrait même reprocher au film d'être trop speed dans son rythme (sic !) ce qui a pour effet de nous lessiver devant notre écran. Parce que Helldriver, ça n'arrête quasiment jamais ! C'est un long métrage survitaminé qui fonce à 100 à l'heure et qui propose tellement de trouvailles visuelles que ça en devient presque usant. Un comble non ? En tout cas, ce qui est certain, c'est que les amateurs de délire filmique, de film déviant, de trash et de gore (à l'ancienne et en CGI) vont en prendre plein les mirettes. Comme à son habitude, Yoshihiro Nishimura se concentre principalement sur ses actrices (dont Eihi Shiina, vue dans Tokyo Gore Police et Audition entre autre) et les place sous des litres de sang qui éclaboussent littéralement l'écran. L'idée du sabre-tronçonneuse est excellente mais le sommet est atteint pour ma part avec cette séquence incroyable d'un zombie qui tranche les têtes de ses compatriotes, ce qui a pour effet de les envoyer en l'air telles des bombes qui vont assaillir les ennemis au sol. Hallucinant ! Les maquillages sont toujours aussi réussis et sauront satisfaire un public averti. Les fans de Braindead seront aux anges, notamment avec la scène du bébé zombie que sa maman fait tourner au dessus de sa tête à l'aide du cordon ombilicale pour l'envoyer, telle une fronde, sur Kika et ses amis. Pour ceux qui n'ont pas peur des excès sanglants qui versent dans le grand délire cinématographique et même dans le grand n'importe quoi, la vision d'Helldriver est vivement conseillé ! Les autres hallucineront sûrement devant cette production Sushi Typhoon, comme lorsqu'ils verront débuter le générique du film à la...45ème minutes !

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire