Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mercredi 26 septembre 2012

CIMETIÈRE POUR MORTS VIVANTS

CIMETIÈRE POUR MORTS VIVANTS
(5 Tombe per un Medium / Terror Creatures from the Grave)

Réalisateur : Massimo Pupillo
Année : 1965
Scénariste : Romano Migliorini, Roberto Natale
Pays : Italie, Etats-Unis
Genre : Spectres
Interdiction : -12 ans
Avec : Barbara Steele, Walter Bradt, Marilyn Mitchell, Alfred Rice...


L'HISTOIRE : Devant régler une affaire de succession, le clerc de notaire Albert Kovac se rend dans un petit village d’Europe de l’Est. Sur place, il apprend que son client, Jeronimus Hauff, est décédé depuis un an. Sa veuve, Cléo Hauff, accompagnée de sa belle-fille Corinne, lui propose l’hospitalité. Albert va découvrir que Jeronimus était un savant passionné par les sciences occultes et par la grande épidémie de Peste Noire. Peu de temps après, Albert apprend que 3 témoins sur cinq du décès de Jeronimus ont trouvé la mort. Lorsque le quatrième témoin décède également, Albert décide de mener l’enquête…

MON AVIS : Si le principal attrait de ce film reste évidemment la présence de la diva Barbara Steele, on ne peut pas dire que Cimetière pour morts vivants lui offre son meilleur rôle. Il faut dire que Barbara était de plus en plus horripilée par le cinéma fantastique et son statut de star de l’épouvante et qu’elle ne fera aucun effort durant les quatre premiers jours de tournage. Il faudra une petite mise au point de Massimo Pupillo pour faire entendre raison à l’actrice ; néanmoins, il n’est pas difficile de constater qu’elle ne s’implique que très peu dans son personnage, qui est, de plus, assez souvent absent de l’écran. Heureusement, la scène du bain et la scène d’amour viendront compenser pour l’amateur le peu d’enthousiasme de Barbara et donnera au film une petite touche sensuelle et érotique bienvenue. Reste que Cimetière pour morts vivants se montre bien filmé, possède une histoire assez classique mais efficace et se révèle divertissant. Jouant avec tous les codes du cinéma gothique (musique lugubre, bruits étranges, passage secret, morts suspectes, possibilité de présence d’un spectre vengeur, trahison et décors d’époque…), il parvient petit à petit à en imposer, trouvant son apogée lors d’un final très réussi que n’aurait pas renié Jacques Tourneur, les éléments d’épouvante étant tous suggérés, le réalisateur misant sur le jeu des acteurs et les jeux d’ombres pour donner l’impression qu’une menace est présente. La vision plus graphique de personnages frappés par la peste noire, avec boutons purulents, se montrera tout aussi intéressante. Si le film ne réserve pas de grande surprise, le scénario parvient tout de même à attiser notre curiosité et nous laisse sur une bonne impression finale, même si une légère déception viendra pointer le bout de son nez, la faute à un titre français racoleur et peu respectueux du contenu. Un film d'épouvante gothique correct mais qui n'atteint pas l'excellence de titres tels Le masque du démon, Un ange pour Satan ou Danse Macabre par exemple...

Disponible en Dvd ICI

NOTE : 4/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire