Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 29 septembre 2012

LA CRYPTE DU VAMPIRE

LA CRYPTE DU VAMPIRE
(La cripta e l'Incubo)

Réalisateur : Camillo Mastrocinque
Année : 1964
Scénariste : Tonino Valerii, Ernesto Gastaldi
Pays : Italie, Espagne
Genre : Sorcellerie
Interdiction : -12 ans
Avec : Christopher Lee, Adriana Ambesi, Ursula Davis, José Campos, Véra Valmont


L'HISTOIRE : Laura, fille du comte Karnstein, est en proie à de terribles cauchemars. Elle s’imagine être la réincarnation de son ancêtre Sheena, sorcière qui a été condamné au bucher par les Karnstein et dont elle a maudit la descendance. Le père de Laura fait venir un expert en tableaux et en histoire pour qu’il fasse la lumière sur cette prétendue malédiction régnant sur sa famille. L’arrivée d’une jeune fille au château, Ljuba, va être un réel réconfort pour Laura. Mais les cauchemars reprennent…

MON AVIS : Le réalisateur Camillo Mastrocinque est principalement connu pour ses comédies dont celles avec l’acteur Toto. Dans le genre qui nous intéresse, on lui doit deux excellents films, à savoir Un ange pour Satan en 1966 et qui met en vedette la diva Barbara Steele et La crypte du Vampire en 1964 qui lui met en vedette l’acteur Christopher Lee dans un rôle positif, chose assez rare pour être soulignée. Lorsque l’on regarde ces deux films, on en vient à se dire qu’il est dommage que Mastrocinque n’ait pas tourné plus de films de ce genre car il fait preuve d’un réel talent de mise en scène et parvient à créer une ambiance qui sied parfaitement aux films d’épouvante. La crypte du vampire se révèle d’ailleurs être un authentique petit bijou du genre. Attention toutefois au titre français, on est plus ici dans une histoire de sorcellerie et de réincarnation que dans un film de vampire, même si la séquence d’introduction puis une autre un peu plus tard dans le long métrage pourrait nous induire en erreur, deux victimes se retrouvant effectivement avec deux petits trous au niveau de leur cou. Comme je le disais, La crypte du vampire est un excellent film d’épouvante : scènes de cauchemars à répétition pour une héroïne aux cris stridents et aux yeux marqués par la peur ; ambiance mystérieuse à base de légende épouvantable ; sorcellerie et rites occultes ; personnages inquiétants ; décors particulièrement bien mis en valeur et participant à faire monter l’ambiance crescendo ; crypte, squelette, morts étranges ; héroïnes au comportement troublant et à l'attirance physique qui ne fait point douter quant à leurs désirs respectifs l'une envers l'autre ; bref, les archétypes sont tous réunis et le film fonctionne à merveille, n’ennuyant jamais et se montrant digne d’intérêt tout au long de son avancement. C’est avec un réel plaisir qu’on suit les mésaventures de la pauvre Laura et le soin et le sérieux apportés par l’équipe technique et les acteurs hissent sans soucis La crypte du vampire parmi les meilleures réussites du genre pour ma part.

Disponible en Dvd ICI

NOTE : 5/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire