Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 29 janvier 2013

AN EROTIC WEREWOLF IN LONDON

AN EROTIC WEREWOLF IN LONDON
(An Erotic Werewolf in London)

Réalisateur : William Hellfire
Année : 2006
Scénario :  William Hellfire
Pays : Etats-Unis
Genre : Erotique
Interdiction : -12 ans
Avec :  Misty Mundae, Anoushka, Darian Caine, Julian Wells, Ruby Larocca...


L'HISTOIRE : Misty et Ruby sont les patronnes d'un bar coquin réservé aux femmes, situé dans le New Jersey. Un soir, Misty fait la connaissance d'une touriste anglaise, Anoushka, qui l'a séduit. Lors d'une étreinte torride, Anoushka révèle sa véritable nature : c'est un loup-garou et elle mord sauvagement Misty avant de s'enfuir et de repartir pour Londres. De retour dans sa ville natale, Anoushka fait appel à une journaliste pour lui raconter sa vie et révéler au monde sa condition de loup-garou. Dans le même temps, Misty tombe malade suite à sa morsure. Alitée dans une clinique, elle sent peu à peu des changements s'opérer chez elle...

MON AVIS : La firme Séduction Cinéma est spécialisé dans la production et la distribution de petits films érotiques fauchés mettant en scène la plupart du temps l'actrice Misty Mundae, entre autre. Avec un titre comme An Erotic Werewolf in London, je m'attendais à une parodie coquine du célèbre film de John Landis, Le loup-garou de Londres. Malheureusement, la déception sera grande ; ce film de William Hellfire est un navet sur toute la ligne. Il ne bénéficie d'aucun scénario digne de ce nom et se contente d'aligner les scènes érotiques exclusivement lesbiennes comme on enfile des perles. Mais même ces séquences s'avèrent dénuées d'intérêt. Hormis la présence de Misty Mundae, toujours aussi mignonne, les scènes saphiques sont d'un ennui mortel et ne font jamais preuve d'originalité. Les situations se répètent inlassablement et l'effet somnifère est radical, un comble pour un divertissement censé émoustiller un tant soit peu son public. L'interview de la femme loup-garou est ridicule au possible et on sent bien que le seul but du réalisateur était de déshabiller son casting devant la caméra. C'était le but, je m'en doute bien, mais un minimum d'effort serait louable. Je ne vous parle même pas de la séquence de transformation de Misty Mundae en loup-garou. Et puis si, parlons-en ! Vous prenez l'actrice, vous la déshabillez et vous ajouter une touffe de poils sur ses avants-bras et sur son ventre. Un petit maquillage autours des yeux, sur les joues, une paire de fausse dents et voilà, le tour est joué ! A se plier de rire tellement c'est d'une nullité. Bref, le seul point positif de ce film, c'est qu'il ne dure qu'1h08 min. Et vu le spectacle, c'est quand même déjà trop long. Seul la jaquette du Dvd vaut quelque chose...

NOTE : 0/6

Misty Mundae en loup-garou ! Si, si, vous ne rêvez pas...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire