Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 26 janvier 2013

PEUR BLEUE

PEUR BLEUE
(Deep Blue Sea)

Réalisateur : Renny Harlin
Année : 1999
Scénario :  Duncan Kennedy, Donna Powers, Wayne Powers
Pays : Etats-Unis, Australie
Genre : Action, Science-Fiction
Interdiction : -12 ans
Avec :  Thomas Jane, Saffron Burrows, Samuel L. Jackson, Jacqueline McKenzie, Michael Rapaport...


L'HISTOIRE : Le docteur Susan McAlester est persuadée de pouvoir remédier à la dégénérescence du cerveau humain à l'aide de protéines de requins. Elle travaille avec une équipe de biologistes au centre de recherche Aquatica, un vaste complexe offshore, où ils se livrent a des expériences aussi secrètes que dangereuses. C'est ainsi que le docteur Susan McAlester n'a pas hesité à recombiner l'ADN de deux grands requins au mépris de l'éthique médicale et de la plus élémentaire prudence. Susan et ses partenaires en font ainsi de terrifiantes machines à tuer...

MON AVIS : Avec Peur Bleue, Renny Harlin prend le contre-pied total du classique de Steven Spielberg, Les Dents de la Mer. Exit les montées de suspense et l'invisibilité du requin durant une majeure partie du film et place à l'action et à la démonstration ! Après une excellente séquence d'introduction, le récit s'invite dans un gigantesque centre aquatique sous-marin qui va devenir la cour de récréation et le garde-manger des squales génétiquement modifiés. Renny Harlin se fait plaisir, laisse libre cour à son inventivité et s'autorise tous les excès, toutes les situations rocambolesques, dans le seul et unique but de divertir et d'en donner pour son argent à son public. Mené sur un rythme d'enfer, Peur Bleue fait tout sauter, exploser, se permet de jouer avec l'humour noir (le cuistot prisonnier de son propre four de cuisson, le requin qui mange un pauvre perroquet et le plus mémorable, la mort de Samuel L. Jackson, à visionner image par image, vous n'en reviendrez pas...) et se montre sans pitié pour son casting, boulotté à intervalle régulier par la plus superbe machine à tuer vivant dans la mer. Alors oui, certaines images de synthèses font moyennement illusion, certes. Mais franchement, devant une telle générosité, une telle démesure, un tel enthousiasme, qu'est-ce qu'on en a à faire ?? Le spectacle est total, le final dantesque et Saffron Burrows diablement sexy en maillot de bain deux pièces. Vu trois fois au cinéma en 1999, Peur Bleue reste une pure série B de luxe, jouissive et fun, que je ne me lasse pas de revoir. Certainement le meilleur film de requin avec Les Dents de la Mer et La Mort au Large

NOTE : 5/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire