Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 4 février 2013

NIGHT WOLF

NIGHT WOLF
(13 Hrs)

Réalisateur :  Jonathan Glendening
Année : 2010
Scénario :   Adam Phillips
Pays : Angleterre
Genre : Horreur, Loup-Garou
Interdiction : -12 ans
Avec :  Isabella Calthorpe, Tom Felton, Gemma Atkinson, Joshua Bowman, Gabriel Thomson...


L'HISTOIRE : Sarah Tyler retourne chez les siens pour une brève visite, l’environnement familial n’étant pas des plus agréables. L’arrivée d’une forte tempête va forcer Sarah, ses frères ainsi qu’un couple d’amis à rester dans cette maison isolée au milieu de la campagne toute une nuit. Ils se lancent dans une petite fête improvisée et vont vite découvrir qu’ils ne sont pas seuls, une bête sauvage assoiffée de sang surgit de l’obscurité pour les attaquer. Piégés et effrayés, rien n’est laissé au hasard et chacun commence à douter de l’autre…

MON AVIS : Encore un Direct to Vidéo dont on se serait bien passé. Certes, il est toujours sympa pour un réalisateur indépendant de se voir offrir l'opportunité d'avoir son long métrage édité sur support numérique. En plus, cela permet parfois de découvrir de bons films. L'initiative est donc louable. Malheureusement, ce Night Wolf va être loin de rester dans les annales et il ne pourra même pas s'inscrire dans une liste de films intéressant à découvrir. Lorgnant du côté du film de monstres et de loups-garous, Night Wolf n'a pas les moyens budgétaires de satisfaire l'amateur de ces deux catégories. Il faut croire que "le producteur de Dog Soldiers" n'avait plus d'argent en poche. Pour parer à cette restriction monétaire, le réalisateur Jonathan Glendening va donc transformer son film en huis clos et jouer avec le "non vu" jusqu'au dix dernières minutes. On assiste donc à un spectacle on ne peut plus ennuyeux où le casting passe son temps à se planquer dans divers endroit de la maison, passant des couloirs au grenier, du toit à la grange pour échapper à une "bête" qu'on devine être une sorte de loup-garou. Heureusement que la jaquette nous donne un indice assez net. Cet enfermement des personnages va évidemment donner lieu à quelques joutes verbales, les rancoeurs et la jalousie refaisant surface et chacun va pouvoir laver son linge sale avant de se faire massacrer par notre monstre. On aura droit à une petite transformation lors du final et à un twist qui nous laissera sur notre faim. Beaucoup de parlotte donc, un peu d'action, des acteurs pas terribles, des situations peu crédibles, quelques maquillages gore sympas mais surtout beaucoup d'ennui et absolument rien d'original. 

NOTE : 1/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire