Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 3 février 2013

THE BAT

THE BAT
(The Bat)

Réalisateur : Roland West
Année : 1926
Scénario :  Roland West
Pays : Etats-Unis
Genre : Policier
Interdiction : /
Avec : George Beranger, Charles Herzinger, Emily Fitzroy, Louise Fazenda, Arthur Housman…


L'HISTOIRE : Une vieille demeure va devenir le théâtre d’évènements crapuleux, une pièce secrète renfermant un important butin. La propriétaire des lieux, accompagnée de sa nièce, va demander l’aide de l’inspecteur Moletti afin de faire la lumière sur les véritables intentions de chaque personne se trouvant dans sa gigantesque maison. La présence du policier n’est sera pas superflu car il semblerait que le célèbre voleur se faisant surnommé « la chauve-souris » soit également intéressé par le butin caché…

MON AVIS : Film muet de Roland West qui est l'adaptation cinématographique d'une pièce de théâtre qui a rencontré un grand succès en 1920. The Bat est avant tout un film policier mettant en scène divers protagonistes à l'intérieur d'une immense demeure. Dans celle-ci serait caché un butin provenant du braquage d'une banque et dissimulé dans une pièce secrète. Les personnages semblent à peu près tous avoir envie de retrouver le magot. Chose peu aisée puisque le célèbre voleur portant le doux nom de "La chauve-souris" est aussi de la partie ; un personnage qui a quand même inspiré le Batman de Bob Kane, ce n'est pas rien ! The Bat joue donc avec le spectateur qui mène l'enquête en même temps que le détective Moletti et qui a même une longueur d'avance sur lui puisque nous voyons des évènements que ne voit pas le policier. Le but du jeu étant évidemment de démasquer "la chauve-souris" avant la fin du film. Outre cet aspect policier à suspense, The Bat propose des éléments de comédies, avec cette gouvernante froussarde que le réalisateur met en scène dans un comique de situation qui marche plutôt bien. Autre influence du film, le genre du "Old Dark House", soit les films de maisons hantées pour qui ne connaîtrait pas ce terme. Lumières qui s'éteignent toutes seules, mains d'allures sinistres qui ouvrent des portes, expression d'épouvante sur le visage de la gent féminine devant une menace invisible à l'écran, jeux d'ombres et j'en passe, Roland West peaufine son ambiance et joue également sur le registre du film d'épouvante expressionniste, les décors et le fait que ce long métrage a été tourné de nuit renforçant ces références aux films muets allemands. Avec ses nombreux rebondissements, ses fausses pistes et le comportement curieux de nombreux personnages, The Bat possède un rythme nerveux qui maintient le spectateur dans l'action; On passera sur le côté très théâtral du jeu des acteurs, caractéristique du cinéma muet. The Bat est un divertissement de bonne tenue à découvrir pour les curieux et les cinéphiles. Notons que Roland West réalisera le remake de son propre film en 1930 sous le titre The Bat Whispers et qu'un autre remake fera son apparition en 1959 sous la direction de Crane Wilbur, mettant en scène le grand Vincent Price !

Disponible en Dvd chez l'éditeur Hantik Films

NOTE : 4/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire