Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 2 mars 2013

BLOODSPORT

BLOODSPORT
(Bloodsport)

Réalisateur : Newt Arnold
Année : 1988
Scénariste : Sheldon Lettich, Christopher Cosby, Mel Friedman
Pays : Etats-Unis
Genre : Arts-Martiaux
Interdiction : /
Avec : Jean-Claude Van Damme, Donald Gibb, Leah Ayres, Bolo Yeung, Forest Whitaker...


L'HISTOIRE : Pour honorer la mémoire de son maître d'arts-martiaux, Frank Dux va déserter l'armée durant trois jours afin de participer au Kumité, un tournoi de Full Contact clandestin opposant les meilleurs combattants de la planète. Un tournoi sans limite, où tous les coups sont permis...

MON AVIS : Voici le plus grand film d'arts-martiaux des années 80, celui qui a propulsé Jean-Claude Van Damme au firmament des stars de films d'action. Si la véracité des records établis par le véritable Frank Dux est sujet à maintes polémiques, l'homme apparaissant auprès de ceux qui le connaissent comme un "rêveur doublé d'un baratineur" (dixit le scénariste Sheldon Lettich lui-même qui l'a rencontré), l'idée d'adapter son histoire au cinéma s'est avéré plus que payante. Evidemment, on ne peut pas dire que Bloodsport soit un grand film. A bien y regarder, on pourrait même le classer dans la catégorie "nanar" tant certaines séquences font sourire quand d'autres ne sont présentes que pour obtenir une durée adéquate. La traque de Van Damme par les deux policiers ne sert pas à grand chose si ce n'est à détendre l'atmosphère et à inclure une petite touche de comédie au film. Oui mais voilà. Ce qui nous intéresse dans Bloodsport, ce sont les combats. Et là, je peux vous dire qu'à l'époque de sa sortie en salle, les amateurs de castagnes avaient tous la bave aux lèvres et en restaient béat d'admiration. Inutile non plus de préciser que la VHS a chauffé dans les magnétoscopes des pratiquants d'arts-martiaux. Car Bloodsport, c'est ça : des entraînements rudes, des combats superbement chorégraphiés, une multitude de style qui s'affrontent, des pommettes qui éclatent, du sang qui gicle sous les coups et surtout, un Jean-Claude Van Damme taillé comme un dieu grec et un Bolo Yeung ultra charismatique et détestable dans le rôle du méchant. Ce dernier est plus qu'impressionnant et on se rappelle longtemps de ce personnage après la vision du film. Ajoutons à cela une musique 80's bien en place, qui dynamise les séquences et des titres pop qu'on retient en une seule écoute, comme l'excellent "fight to survive" de Stan Bush. Faites le test : tombez par inadvertance sur Bloodsport lors d'une de ses nombreuses diffusions sur RTL9 et vous verrez, vous allez commencer à regarder le film en dilettante avant de ne plus pouvoir quitter l'écran des yeux. Je le sais, c'est ce qui m'est arrivé hier soir...

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire