Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 30 mars 2013

LA FIN DE FREDDY - L'ULTIME CAUCHEMAR

LA FIN DE FREDDY - L'ULTIME CAUCHEMAR
(A Nightmare on Elm Street 6 / Freddy's Dead - The Final Nightmare)

Réalisateur : Rachel Talalay
Année : 1991
Scénario :  Michael De Luca
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Robert Englund, Lisa Zane, Shon Greenblatt, Ricky Dean Logan, Lezlie Deane...


L'HISTOIRE : Freddy Krueger a décimé toute la population adolescente de Springwood, sauf un : le jeune Johnny. Ce dernier souffre d'amnésie et afin de tenter de le guérir, la responsable d'un centre pour adolescents "perturbés" décide de l'emmener dans cette petite ville afin qu'il retrouve la mémoire. C'est le moment que choisit Freddy pour refaire surface...

MON AVIS : "J'ai gardé le meilleur pour la fin" nous proclame Freddy sur l'affreuse affiche française lors de la sortie en salle de ce qui est annoncé comme étant le dernier chapitre de ses aventures. Vu le résultat, on se dit que Freddy devait avoir un coup dans le nez pour oser annoncer ça ! Car La Fin de Freddy est certainement l'opus le plus faible de toute la saga et pour un final en feu d'artifices, on a surtout droit à un simple pétard mouillé qui fait peine à voir. Les scènes de meurtres font preuve d'un manque d'imagination flagrant et certaines sombrent même dans le ridicule (Freddy jouant au jeu vidéo dans lequel il a placé un adolescent qui sautille comme Mario Bros...). Les personnages ne sont pas attachants pour un sou, le film manque cruellement d'ampleur et d'inventivité et ce n'est pas la dernière demi-heure filmée en relief qui viendra redresser le niveau, surtout quand la plupart des éditions vidéos ne reprennent pas les effets 3D. Mais même au cinéma, ce n'était déjà pas génial de toute façon. Reste Robert Englund, plus cabotin que jamais et qui nous livre une prestation limite parodique du personnage, ce qui était le but recherché par la réalisatrice apparemment, qui voulait accentuer l'aspect comique de cet épisode. A retenir également, la séquence nous présentant le passé de Freddy, quand celui-ci était encore vivant. Ce sixième volet nous apprendra d'ailleurs une chose étonnante sur Freddy, je ne vous gâcherai pas la surprise. Mais franchement, clôturer la saga comme ça reste assez décevant. Même la mort du plus grand croquemitaine du cinéma n'est pas à la hauteur et s'avère bien plate et d'une banalité effarante. On aurait aimé que Wes Craven soit aux commandes pour enterrer en grande pompe sa création. Dommage...

NOTE : 2/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire