Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mercredi 27 mars 2013

LA REVANCHE DE FREDDY

LA REVANCHE DE FREDDY
(A Nightmare on Elm Street 2 - Freddy's Revenge)

Réalisateur : Jack Sholder
Année : 1985
Scénario :  David Chaskin
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec : Robert Englund, Mark Patton, Kim Myers, Clu Gulager, Hope Lange...


L'HISTOIRE : La famille Walsh emménage dans une maison restée abandonnée depuis quelques temps à Elm Street. Jesse, l'adolescent de la famille, commence à faire d'effrayants cauchemars dans lesquels Freddy Krueger lui apparaît et tente de prendre possession de son corps pour réintégrer la réalité. Lisa, sa petite amie, est la seule à pouvoir l'aider et empêcher l'ignoble tueur aux lames d'acier d'utiliser les cauchemars de Jesse afin de commettre d'autres meurtres...

MON AVIS : Second chapitre des aventures horrifiques de Freddy Krueger ! Changement de réalisateur, Wes Craven cède sa place à Jack Sholder, qui avait réalisé le sympathique Alone in the Dark en 1982 et qui réalisera Hidden en 1987 entre autre. Soyons honnête, La Revanche de Freddy n'atteint jamais la quintessence de son prédécesseur, Les Griffes de la Nuit. La faute à un scénario qui joue trop avec le monde réel et en oublie presque tout ce qui faisait le charme du film de 1984, à savoir l'utilisation de l'univers des cauchemars, lieu où tout peut arriver et où l'imagination n'a pas de limite. En voulant faire venir Freddy dans le monde réel via le corps de Jesse, Jack Sholder se met lui-même des bâtons dans les roues et son film devient une sorte de slasher basique qui en oublie de se montrer exubérant ou délirant. Toutefois, le film n'est pas mauvais, loin de là, et on pourra au moins lui créditer le mérite de ne pas avoir simplement recopier le long métrage de Wes Craven. Certaines séquences sont même très réussies, comme la transformation de Jesse en Freddy (superbes effets spéciaux) ou le massacre au bord de la piscine, bien fun. De bonnes idées pour un résultat en demi-teinte, qui manque d'un peu de rythme et de nervosité. A noter, pour les amateurs de détails, un nombre incroyable de clins d'oeil à l'univers "gay", disséminés un peu partout dans le film.

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire