Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 29 mars 2013

LE CAUCHEMAR DE FREDDY

LE CAUCHEMAR DE FREDDY
(A Nightmare on Elm Street 4 - The Dream Master)

Réalisateur : Renny Harlin
Année : 1988
Scénario :  Brian Helgeland, Jim Wheat, Ken Wheat
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec :  Robert Englund, Rodney Eastman, Lisa Wilcox, Andras Jones, Tuesday Knight...


L'HISTOIRE : Bien décidé à exterminer les trois derniers descendants des parents qui l'avaient brûlé dans le passé, l'épouvantable Freddy, à nouveau ressuscité, s'apprêtent à revêtir les tenues les plus perverses pour pénétrer dans les rêves de ses prochaines victimes. Mais c'était sans compter sur Alice, elle aussi capable de s'introduire dans les rêves de ses amis pour faire face au redoutable croquemitaine...

MON AVIS : Suite directe de Freddy 3 - Les Griffes du Cauchemar. On retrouve les trois survivants du film précédent, à savoir Kincaid, Joey et Kristen (qui est interprétée par Tuesday Knight et non plus par Patricia Arquette), qui vont malheureusement pour eux avoir à lutter une ultime fois contre le diabolique Freddy Krueger. C'est le réalisateur finlandais Renny Harlin qui se retrouve au poste de metteur en scène et le futur réalisateur de Cliffhanger, 58 minutes pour vivre ou Peur Bleue prouve qu'il sait manier une caméra et respecter un cahier des charges. Ce quatrième Freddy lui doit en effet beaucoup et je trouve même qu'il se bonifie avec le temps. Le rythme est soutenu, la mise en scène est ingénieuse (avec de superbes plans de caméra) et les séquences chocs tiennent encore bien la route. La transformation d'une plantureuse jeune femme en cafard géant est toujours aussi répugnante et efficace ! Freddy s'amuse comme un petit fou, balance des vannes et terrorise nos pauvres adolescents avec délectation, le tout sur une bande son bien rock et dynamique. Visuellement travaillé, notamment lors du final avec ses excellents jeux de lumière, bénéficiant d'effets spéciaux et de maquillages réussis, d'une bonne dose d'humour noir et d'idées inventives (le passage d'Alice à travers un écran de cinéma est en le plus brillant exemple), Le Cauchemar de Freddy assure le spectacle et s'avère être un bon divertissement et un bon épisode de la saga. Il mérite d'être réévalué à mon avis !

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire