Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 25 mars 2013

THE HUMAN CENTIPEDE 2

THE HUMAN CENTIPEDE 2
(The Human Centipede 2 - Full Séquence)

Réalisateur : Tom Six  
Année : 2011
Scénario :  Tom Six
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur, Savants fous
Interdiction : -16 ans
Avec : Laurence R. Harvey, Ashlynn Yennie, Maddi Black, Kandace Caine, Dominic Borrelli...


L'HISTOIRE : Martin est attardé mental. Il travaille comme gardien dans un parking souterrain. Son film culte est "The Human Centipede", qu'il n'arrête pas de visionner à longueur de journée. Bientôt, il n'a plus qu'une seule idée en tête : réaliser lui aussi un mille-pattes humain, comme son héros le docteur Heiter du film de Tom Six. Sans aucune connaissance en chirurgie, Martin parvient à coudre ensemble les douze victimes qu'il a kidnappé dans les allées du parking...

MON AVIS : A ceux qui reprochaient à The Human Centipede de ne pas en montrer assez, le réalisateur Tom Six avait promis de mettre le paquet dans The Human Centipede 2. Dire qu'il a été au-delà de nos espérances relève de l'euphémisme tant on se retrouve sans voix devant le spectacle proposé. Si en 1974 le comité de censure français interdisait totalement de diffusion en salles Massacre à la Tronçonneuse pour "mépris de la dignité humaine", j'aurais bien aimé que les même membres visionnent The Human Centipede 2 ! C'est bien simple, chaque image, chaque scène de ce film respire la crasse, la merde, l'avilissement et le mépris de la personne humaine. Écœurant, atroce, inhumain, autant de termes qui nous viennent à l'esprit face aux exploits peu ragoûtant de Martin. Je ne sais pas comment fait Tom Six pour trouver ses acteurs, mais après avoir épaté la galerie avec Dieter Laser dans le premier volet, il tape encore une fois dans le mille (pattes ?) avec Laurence R. Harvey, qui est juste hallucinant de monstruosité. Les âmes sensibles arrêteront sûrement le film au bout de dix minutes, les autres se régaleront des abominations commises à l'écran, avec, entre autre joyeusetés, une masturbation au papier de verre, des kidnappings sauvages et brutaux, la confection du mille-pattes sans anesthésie, l'incroyable séquence du laxatif (à vomir) et j'en passe. Filmé en noir et blanc, The Human Centipede 2 est l'antithèse totale du premier. Dans ce dernier, la propreté régnait en maître, l'opération se faisait dans le respect de l'hygiène. Dans cette suite, tout n'est que saleté et souillure, le personnage de Martin respire lui-même la crasse de tous les pores de sa peau. Bref, The Human Centipede 2 propose un spectacle trash comme on en a rarement (jamais ?) vu, qui va au bout de ses intentions sans jamais détourner la caméra du moindre détail sordide. Mais au final, cet étalage d'insanité et de perversions ne rend pas le film aussi efficace que son prédécesseur en ce qui me concerne. Du moins en terme d'ambiance. Dans The Human Centipede, on avait de l'empathie pour les victimes, on était mal à l'aise avec elles, le simple fait d'écouter le chirurgien énoncer ce qu'il allait leur faire subir faisait froid dans le dos. Dans The Human Centipede 2, on ne connait pas les victimes, on ne ressent donc rien pour elles et une sorte de distanciation s'empare de nous. On regarde les images qui défilent avec effarement tant elles versent dans l'extrême mais on n'est pas touché comme on pouvait l'être avec le premier film d'un point de vue émotionnel. En tout cas, une chose est sûre : The Human Centipede 2, interdit de diffusion dans de nombreux pays, mérite amplement sa réputation de film phare pour malades mentaux et je souhaite bon courage à celui qui tentera de faire pire dans le genre ! Ah au fait, Tom Six travaille sur The Human Centipede 3, ça laisse rêveur...

NOTE : 4/6



2 commentaires:

  1. Bonjour j aurais aimé savoir si le film était disponible en version française en dvd?Merci

    RépondreSupprimer
  2. bonjour. Non, pas de VF pour le moment. Peut-être que l'éditeur qui le sortira en France, si il sort, en fera faire une pour l'occasion...

    Stephane

    RépondreSupprimer