Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 1 avril 2013

FREDDY CONTRE JASON

FREDDY CONTRE JASON
(Freddy vs Jason)

Réalisateur : Ronny Yu
Année : 2003
Scénario : Damian Shannon, Mark Swift
Pays : Etats-Unis, Canada, Italie
Genre : Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec : Robert Englund, Ken Kirzinger, Kelly Rowland, Monica Keena, Katharine Isabelle...


L'HISTOIRE : Voilà bien longtemps que Freddy ne hante plus les nuits des jeunes de Elm Street. Les drogues secrètement administrées aux adolescents par leurs parents empêchent tous les cauchemars et le condamnent à l'impuissance. Pourtant, non loin de là, l'instrument de sa vengeance attend...
Jason, le tueur maniaque enterré, n'est pas tout à fait mort. Freddy le sait et décide de pénétrer son esprit. Il va faire de lui le bras armé de son terrifiant retour. Bientôt, Elm Street redevient un enfer. La jeune Lori Campbell et ses amis voient les morts violentes se multiplier autour d'eux. Entre Freddy et Jason, c'est à celui qui saisira ses victimes le plus rapidement. Très vite, ils deviennent concurrents. L'affrontement est inévitable. Lequel des deux monstres triomphera ? 

MON AVIS : Projet de longue date qui n'arrivait jamais à conclusion, voici enfin la rencontre entre deux monstres sacrés du cinéma horrifique. Voir la réalisation de ce choc des titans typiquement américain confiée à un metteur en scène asiatique semblait étonnant mais Ronny Yu avait déjà fait ses preuves dans le genre fantastique avec La Fiancée aux cheveux blancs ou La Fiancée de Chucky. Avec Freddy contre Jason, Ronny Yu a parfaitement intégré les éléments indispensables des deux sagas et son film est un véritable condensé de tout ce qui fait le charme des "Freddy" et des "Vendredi 13". Evidemment, avec un titre pareil, on se s'attend pas à voir un film d'auteur métaphysique. Freddy contre Jason assume à 100% son côté film Bis et verse dans le délire total, ne reculant devant aucune extravagance pour amener le divertissement aussi loin que possible. Le film ne fait jamais peur mais ce n'est franchement pas son but. Humour, gore, massacres en tout genre, frénésie visuelle et filles sexy : voici les ingrédients judicieusement mélangés par le réalisateur pour obtenir au final un film décomplexé, fun et qui en donne pour son argent aux spectateurs venus passer un bon moment pas prise de tête devant leurs écrans. Ronny Yu n'hésite pas à dénuder son casting féminin, toutes pourvues d'atouts mammaires plutôt impressionnants, et à verser dans le gore jubilatoire avec des scènes de meurtres agressives et démonstratives, le tout dans une bonne humeur communicative. Freddy contre Jason est un pur divertissement du samedi soir, un film pop-corn assumé et qu'il faut prendre tel quel. Les deux croquemitaines préférés des amateurs sont bien mis en avant et le combat final est vraiment plaisant à regarder. Pas un chef-d'oeuvre, mais ça, on s'en doutait déjà, mais un film réjouissant qui donne la banane !

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire