Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 5 avril 2013

S.O.S. FANTÔMES

S.O.S. FANTÔMES
(Ghostbusters)

Réalisateur : Ivan Reitman
Année : 1984
Scénario : Dan Aykroyd, Harold Ramis
Pays : Etats-Unis
Genre : Comédie, Fantastique
Interdiction : /
Avec : Bill Murray, Dan Aykroyd, Sigourney Weaver, Harold Ramis, Rick Moranis...


L'HISTOIRE : Peter, Raymons et Egon effectuent des recherches sur la parapsychologie. Virés par le Doyen de la faculté, ils fondent une société destinée à chasser les revenants : S.O.S. fantômes. Le succès frappe tant et si bien à leur porte qu'ils en sont bientôt à travailler à la chaîne. Peter fait la connaissance de Dana Barrett qui a un petit soucis spectral dans son frigo. Cette dernière ignore que l'immeuble où elle vit est un porte spatio-temporelle et que Gozer, un dieu sumérien, va bientôt se manifester...

MON AVIS : Énorme succès lors de sa sortie en salles en 1984, porté par le tube interplanétaire de Ray Parker Jr., S.O.S. Fantômes est une comédie fantastique dans laquelle le trio d'acteurs vedettes, Bill Murray en tête, s'amuse et nous amuse, balançant répliques cultes et dialogues souvent irrésistibles dans une bonne humeur communicative. Ça fait quelques années que je n'avais pas revu le film et j'ai été assez surpris par le manque de séquence avec des fantômes en fait. Hormis celui dans la bibliothèque ainsi que le gros fantôme vert dans l'hôtel, il n'y en a quasiment aucun autre durant une bonne partie du film et il faut attendre le final avec l'arrivée de Gozer et du fameux Bibendum Chamallow pour en apercevoir quelques-uns. L'humour fonctionne encore bien, les personnages sont sympathiques et les effets spéciaux tiennent encore la route pour la plupart si on fait preuve d'indulgence. Certains se distinguent quand même clairement et sont dépassés, normal pour un film de plus de 30 ans d'ancienneté ! Je dois quand même avouer que ce revisionnage a provoqué une déception vis à vis de mes souvenirs : S.O.S. Fantômes connaît des baisses régulières de tempo et je me suis surpris à trouver le temps bien long à plusieurs reprises. L'aura d'oeuvre  culte des années 80 que se traîne le film n'est pas parvenu à résister à l'épreuve du temps et même si le spectacle est divertissant dans son ensemble, force est de reconnaître que le long métrage d'Ivan Reitman a perdu de son potentiel et que les défauts de rythme sont flagrants et joue en sa défaveur. En clair, le film a pris un méchant coup de vieux et n'assure plus autant qu'à l'époque malgré des scènes de qualité. Snif, snif, c'est pas beau de vieillir...

NOTE : 3/6



Allez, pour se faire plaisir, le tube de Ray Parker Jr. :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire