Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 31 mai 2013

DE ROUILLE ET D'OS

DE ROUILLE ET D'OS
(De rouille et d'os)

Réalisateur : Jacques Audiard 
Année : 2012
Scénariste : Jacques Audiard, Thomas Bidegain d'après l'oeuvre de Craig Davidson
Pays : France, Belgique
Genre : Drame
Interdiction : /
Avec : Marion Cotillard, Matthias Schoenaerts, Armand Verdure, Céline Sallette, Corinne Masiero...


L'HISTOIRE : Ali se retrouve avec Sam, 5 ans, sur les bras. C’est son fils, il le connaît à peine. Sans domicile, sans argent et sans amis, Ali trouve refuge chez sa sœur à Antibes. A la suite d’une bagarre dans une boîte de nuit, son destin croise celui de Stéphanie. Il la ramène chez elle et lui laisse son téléphone. Stéphanie est dresseuse d’orques au Marineland. Lors d'un spectacle, un drame se produit et la jeune femme est amputée des deux jambes. Pour tenter de reprendre goût à la vie, elle va appeler Ali. Ce dernier participe à des combats de boxe clandestins pour gagner un peu d'argent...

MON AVIS : Un beau film. Voilà ce qu'est pour moi De Rouille et d'Os, dernier long métrage en date de Jacques Audiard. Un drame émouvant la plupart du temps, qui repose sur l'interprétation solide de ses deux acteurs principaux, Marion Cotillard et Matthias Schoenaerts, très à l'aise avec leur personnage respectif. Le destin tragique de ces deux âmes perdues qui vont se rencontrer et s'aider à garder goût à la vie saura toucher émotionnellement la plupart des spectateurs. La crédibilité des effets spéciaux saura également nous surprendre et nous attendrir. La scène du lac gelé provoquera d'intenses réactions même si on la voit venir à des kilomètres. Si j'ai apprécié le film dans l'ensemble, j'émettrai néanmoins quelques réserves sur certains points : les personnages secondaires ne sont guère intéressants ; l'approche sociale du film, avec cette histoire de caméras placées dans les magasins pour mieux pouvoir licensier le personnel, est certes réaliste mais je n'ai pas vraiment trouvé que ça collait avec le reste et que ça faisait plus remplissage qu'autre chose ; le scénario, qui apparaît parfois décousu, nous sort quand même des grosses ficelles (comme par hasard, l'installateur de caméras fait des paris sur des combats de boxe...) et n'est pas toujours très fin, ni crédible (Stéphanie devient bookmaker ??? ; Stéphanie parvient à marcher avec ses jambes artificielles en deux jours ???) ; on SAIT que Marion Cotillard a toujours ses deux jambes et on passe son temps à se dire que les effets spéciaux sont quand même bien fait ! Ce qui a pour effet de nous impliquer de manière moins profonde, moins percutante dans ce drame que si on avait pris une totale inconnue qui aurait très bien pu être réellement handicapée. Que ces reproches ne vous empêchent pas de regarder le film néanmoins : De Rouille et d'Os possède énormément de qualités qui viennent rétablir l'équilibre avec les défauts précités. Un bon film, un beau film sur le courage, mais ce n'est pas le choc émotionnel auquel je m'attendais.

NOTE : 4/6

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire