Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 10 mai 2013

EVIL DEAD

EVIL DEAD
(The Evil Dead)

Réalisateur : Sam Raimi
Année : 1981
Scénariste : Sam Raimi
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -12 ans
Avec :  Bruce Campbell, Ellen Sandweiss, Richard DeManincor, Betsy Baker, Theresa Tilly


L'HISTOIRE : Scott, Sheryl, Linda, Shelley et Ash partent se reposer dans une vieille cabane perdue au milieu des bois. Ils remontent du sous-sol un vieux magnétophone à bande et un étrange livre. L'écoute des bandes sur le magnéto va réveiller d'antiques forces du mal. Celles-ci vont s'attaquer au petit groupe et les transformer un à un en démon...

MON AVIS : Difficile pour moi d'être objectif devant Evil Dead puisque c'est le premier film d'horreur que j'ai vu de ma vie, et au cinéma qui plus est, lors d'une rediffusion en 1984 dans un petit cinéma de quartier. J'avais dix ans un peu passé et j'ai réussi à convaincre mon père de m'y emmener. Séance à 21h. Quelques 1h23 plus tard, le choc absolu. Cauchemars durant une bonne semaine et naissance d'une passion ad vitam eternam pour le cinéma fantastique. Mais comment un jeune homme d'à peine 20 ans a-t-il pu réaliser un film pareil, avec autant de talent ?? Car oui, Sam Raimi était un p'tit jeunot à l'époque du tournage mais quelle maîtrise de la mise en scène, quelle virtuosité dans le maniement de la caméra, quelle imagination débordante pour faire vivre à ses cinq protagonistes une nuit infernale ! Le public de connaisseurs de l'époque et les magazines spécialisés ne s'y sont pas trompés non plus, faisant une véritable ovation à cet opéra de la terreur virtuose. Sur un scénario somme toute basique et classique, Sam Raimi nous convie à une nuit d'horreur qui laisse des traces dans les esprits. Revu aujourd'hui même, il apparaît clairement que le réalisateur a réellement voulu faire un film qui fasse peur, à contrario de Evil Dead 2 et de L'armée des Ténèbres qui jouent d'avantage sur l'aspect comédie et humour noir. Si il y a aussi un peu d'humour noir dans Evil Dead, c'est bien la peur qui prédomine tout au long du film. Musique angoissante, superbe travail sur les effets sonores, suspense, jump-scares à gogo, maquillages répulsifs et gore outrancier, autant d'éléments qui viennent magnifier une réalisation sans faille et des trouvailles cinématographiques qu'on n'avait jamais vu auparavant. Les vingt dernières minutes du film sont à ce titre exemplaire au niveau des mouvements de caméras et du montage, à l'exemple des scènes où la caméra prend la place de la force démoniaque qui se déplace à travers la forêt ou dans la maison avec une aisance déconcertante. Evil Dead procure toujours autant de plaisir et je crois que je ne pourrais jamais me lasser de ce film hors du commun.

NOTE : 6/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire