Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 25 mai 2013

SEXCRIMES

SEXCRIMES
(Wild Things)

Réalisateur : John McNaughton
Année : 1998
Scénariste : Stephen Peters
Pays : Etats-Unis
Genre : Thriller
Interdiction : /
Avec : Kevin Bacon, Matt Dillon, Neve Campbell, Denise Richards...


L'HISTOIRE : Sam Lombardo est éducateur dans un lycée de Floride. Sa vie bascule le jour où une de ses élèves, Kelly Van Ryan, l'accuse de viol. L'affaire se complique encore quand une seconde élève, Suzie Toller, l'accuse à son tour de viol. Pendant que deux inspecteurs mènent l'enquête, Sam, clamant son innocence et criant à la machination, demande à un brillant avocat de le sortir de cette mauvaise passe...

MON AVIS : Le réalisateur John McNaughton est principalement connu pour avoir réalisé le très glauque et réaliste Henry, portrait d'un tueur en série en 1986 et le film d'horreur fun The Borrower, le voleur de têtes en 1991. Avec Sexcrimes, il nous offre un thriller ténébreux et sensuel, qui se montre captivant sur bien des points et offre aux spectateurs de nombreux rebondissements qui maintiennent constemment l'intérêt en éveil. Point fort du film, son casting, particulièrement approprié. Avec un Matt Dillon charismatique et bien éloigné de ses rôles d'adolescent rebelle qui ont fait de lui une star dans les années 80, avec un Kevin Bacon énigmatique dans son rôle de policier qui s'emporte assez facilement et surtout avec ses deux tornades féminines, Neve Campbell et Denise Richards, qui vont faire monter la température à un niveau assez élevé dans certaines séquences, Sexcrimes joue avec l'ambiguïté et nous mène en bateau avec une dextérité infernale. Bien malin qui pourra prévoir les retournements de situation, l'intrigue étant particulièrement tordue. Les spectateurs masculins verront leur rythme cardiaque s'accélerer à de nombreuses reprises, et principalement quand la sublime Denise Richards est à l'écran. Dire que l'actrice interprète ici une bombe anatomique, peu avare de ses charmes qui plus est, n'est pas éxagéré. Véritable lycéenne mi-ange, mi-démon ; sublime naïade en maillot de bain deux pièces ; peste incarnée quand rien ne tourne comme elle le veut : Denise Richards nous offre un florilège de scènes la mettant en valeur, avec, cerise sur le gâteau, la fameuse séquence où elle nous dévoile sa généreuse poitrine. La gent féminine sera quant à elle comblée avec la vision du sexe de Kevin Bacon ! Bref, Sexcrimes joue avec l'érotisme de manière efficace et sans tomber dans le graveleux, apportant un zest de perversion à ce thriller machiavélique, dont il ne faut pas louper le générique de fin. Evidemment, quand on connaît déjà le film, le revisionnage est moins marquant mais le spectacle haut en couleurs reste appréciable et on y prend encore du plaisir.

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire