Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 13 septembre 2013

BANDIDOS

BANDIDOS
(Bandidos)

Réalisateur : Massimo Dallamano
Année : 1967
Scénariste : Romano Migliorini, Gianbattista Mussetto, Juan Cobos
Pays : Italie, Espagne
Genre : Western
Interdiction : /
Avec : Terry Jenkins, Enrico Maria Salerno, Cris Huerta,Venantino Venantini, María Martín...


L'HISTOIRE : Richard Martin, un remarquable tireur, se fait attaquer par des bandits à la solde de Billy Kane, qui a jadis été son élève. Billy lui laisse la vie sauve, pour ne plus rien lui devoir, mais meurtrit ses deux mains. Richard se retrouve comme une moitié d’homme et devient alcoolique. Pour assumer sa vengeance, il décide de former un nouvel élève : Ricky Shot...

MON AVIS : Premier long métrage de Massimo Dallamano (Mais qu'avez-vous fait à Solange ?, La Lame Infernale, Emilie l'enfant des Ténèbres...) pour ce qui sera son unique western, genre qu'il connaît bien pour avoir travaillé comme directeur de la photographie sur les films de Sergio Leone Pour une poignée de dollars et Et pour quelques dollars de plus entre autre. Avec Bandidos, Dallamano nous offre un western spaghetti bien plus que satisfaisant, et qui nous fera passer un très bon moment. Le film, qui possède un scénario assez basique (la vengeance d'un tireur d'élite qui forme un novice afin qu'il tue celui qui l'a mutilé...), parvient à transcender ce dernier grâce à de solides éléments, dont notamment un excellent casting (Enrico Maria Salerno dans le rôle de Richard Martin est génial, tout comme Venantino Venantini qui campe un salaud de premier ordre avec le personnage de Billy Kane), une séquence d'introduction magistrale (l'attaque d'un train qui se clôture par un long travelling nous montrant un nombre impressionnant de morts, sur une superbe musique d'Egisto Macchi, qui lui donne un aspect presque irréel) et de nombreuses scènes de fusillades et d'action qui sont rondement menées. La mise en scène est solide, inventive. La relation entre Richard Martin et son élève Ricky Shot est également l'un des points forts de Bandidos : si au départ chacun manipule l'autre sans vraiment le montrer (les deux personnages ont un but précis en tête quand ils acceptent de s'entraider), une vraie amitié va se créer, ce qui nous vaudra un final inéluctable et fort en émotion. Une autre force de Bandidos est son caractère assez surprenant en ce qui concerne les événements : les personnages font parfois des choix ou ont des réactions auxquels on ne s'attendait pas vraiment, ce qui donne au film un intérêt particulier puisqu'on ne sait jamais si les décisions ou les actions des protagonistes principaux vont avoir une répercussion positive ou négative par la suite. Bref, pour un premier film, Bandidos s'avère réussi, divertissant, prenant. C'est un western solide et hautement recommandable.

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire