Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mercredi 4 septembre 2013

HELLRAISER 2 : LES ÉCORCHÉS

HELLRAISER 2 : LES ÉCORCHÉS
(Hellraiser 2 : Hellbound)

- Visionné en version intégrale -

Réalisateur : Tony Randel
Année : 1988
Scénariste : Peter Atkins
Pays : Angleterre, Etats-Unis
Genre : Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec : Doug Bradley, Ashley Laurence, Imogen Boorman, Clare Higgins, Kenneth Cranham...


L'HISTOIRE : Après avoir échappé aux Cénobites, Kirsty se réveille dans une chambre de l'hôpital psychiatrique du docteur Channard. La jeune fille raconte son histoire à ce dernier, à son assistant ainsi qu'à un inspecteur de police. Kirsty apprend que le matelas sur lequel est morte Julia a été retrouvée et elle demande à Channard de le détruire. Mais le docteur n'est pas celui que l'on croit : il voue une véritable passion pour la vie après la mort et connaît parfaitement l'existence des Cénobites. Afin de les rencontrer, il fait rapatrier le matelas ensanglanté chez lui et force un de ses patients à s'auto-mutiler dessus. Julia revient alors des Enfers et va aider le docteur à satisfaire ses désirs les plus fous. Kirsty quant à elle reçoit un message de son père qui la supplie de venir le chercher en Enfer...

MON AVIS : Déception lors de sa sortie en salles en 1988. Je n'avais que 14 ans et contrairement au premier film qui n'avait été interdit qu'aux moins de 13 ans, ce second chapitre avait lui écopé d'une interdiction aux moins de 18 ans ! J'ai donc du attendre l'année suivante pour le voir en VHS. Je ne l'ai jamais revu depuis et cette nouvelle vision m'a éclairé sur un point : j'avais oublié combien Hellraiser 2 : Les écorchés était plus que jouissif ! Et extrêmement gore ! Lors de sa sortie en salles en 1988, le film a eu pas mal d'ennuis avec la censure et ce, dans de nombreux pays. De nombreuses coupes furent effectuées, principalement lors de l'auto-mutilation à coups de rasoir du patient du docteur Channard sur le matelas contenant Julia. Visionné dans sa version intégrale, il est clair qu'Hellraiser 2 n'est pas un film pour enfants et même si on a vu bien pire depuis, nul doute qu'à l'époque il entrait clairement dans le top 10 des films les plus sanglants jamais vu sur un écran. Les maquilleurs et techniciens en effets-spéciaux s'en sont donnés à coeur joie et les séquences gore sont d'un réalisme assez écoeurant. Le simple fait de voir Channard embrasser une Julia complètement décharnée et sanguinolente fait vite monter la nausée. Les amateurs de barbaque et de tripailles seront donc aux anges avec cette suite directe du Hellraiser de Clive Barker. Pour ceux qui n'auraient pas vu le premier film, Kirsty viendra à votre aide puisqu'en racontant sa tragédie à l'inspecteur et au médecin, des flashback nous en montrent les principales séquences. Les fans de Pinhead seront également heureux d'apprendre que le réalisateur Tony Randell a pensé à eux puisqu'on voit comment il est devenu cette entité infernale. Si le point faible du film pourra être son scénario, pas toujours très compréhensible et partant un peu dans le non-sensique et le grand n'importe quoi parfois, on ne pourra pas lui reprocher sa générosité en tout cas. Si le traitement est bien moins sérieux que le film de Clive Barker, Hellraiser 2 : Les écorchés assume totalement son côté jusqu'au-boutiste et délirant, à l'instar des séquences se déroulant aux Enfers même, véritable labyrinthe géant. L'apparition d'un nouveau Cénobite sera également un grand moment du film et renforcera l'aspect grand-guignolesque de l'ensemble. Malsain, gore, fantaisiste, frénétique, halluciné, désordonné, prodigue et j'en passe : autant d'adjectifs qui correspondent à Hellraiser 2 : Les écorchés ! Un vrai spectacle horrifique bien barré dans sa tête !

NOTE : 5/6


1 commentaire:

  1. je suis entièrement d'accord avec toi, steph.
    lorsque ce film est sortie au ciné, étant fan du 1er opus , je m'y suis précipité ... et là...
    la claque. si le premier n'est qu'un prologue, "les écorchés" en est le film. on y apprend la genèse .
    pour moi cet épisode est le meilleur de tous, même si le scénar est un peu confus, les images parlent d'elles-même.
    PS: steph, la prochaine fois regarde les dans l'ordre . la médiocrité des épisodes suivant viens sans trop s'en apercevoir . le trois et le quatre peuvent passés,(si, le trois est bien!) c'est après que ça ce gatte. mais je reste fan des Cénobites , de l'ambiance, le coté SM extrémiste .
    la boite ouvre les portes de tout les plaisirs de la chaire etc...et seulement ensuite celui du plaisir dans la douleur.

    manu.

    "Objectif Zone" tout les lundi a 23h00 sur la radio "primitive".

    RépondreSupprimer