Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


dimanche 22 septembre 2013

HORRIBLE

HORRIBLE
(Rosso Sangue)

Réalisateur : Joe D'Amato
Année : 1981
Scénariste : George Eastman
Pays : Italie
Genre : Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec :  George Eastman, Annie Belle, Charles Borromel, Katya Berger ...


L'HISTOIRE : Un prêtre pourchasse Mikos Stenopolis, homme qui possède la capacité de pouvoir régénérer les cellules endommagées de son corps, ce qui fait de lui un immortel. Seule la destruction de son cerveau peut stopper Stenopolis, qui a déjà tué une infirmière de manière brutale. Le prêtre et la police se lance à sa poursuite, sans succès. Tuant toute personne rencontrée sur son passage, Mikos Stenopolis trouve refuge dans la maison d'une jeune handicapée, qui passe la soirée seule avec son jeune frère et une infirmière. La nuit va se transformer en un véritable cauchemar...

MON AVIS : Titre phare pour toute la génération ayant vécu les 80's, Horrible fait incontestablement partie du patrimoine cinéphilique de ceux qui passaient leur samedi matin dans les vidéos-clubs, subjugués par les superbes affiches de VHS étalées dans les rayonnages. Une VHS que j'ai longtemps contemplée sans oser la louer, la réputation et le titre du film lui-même, associés au superbe visuel l'illustrant, parvenant à effrayer l'adolescent de 12/13 ans que j'étais à l'époque et à me faire demander si je supporterais le spectacle gore proposé. Et puis bien plus tard, j'ai enfin vu Horrible. L'excitation a fait place à une certaine déception car si scènes horribles il y a bien, le film n'a rien d'un chef-d'oeuvre pour autant. Revu à nouveau pour vous donner mon avis sur ce blog, la déception s'est encore une fois confirmée. Horrible est bourré de défauts : à savoir, un rythme mou du genou la plupart du temps ; une photographie sombre et pas très jolie ; un tas de scènes inutiles et bavardes qui ne font pas avancer l'histoire et provoquent l'ennui. Des défauts qui prennent le pas sur les aspects positifs du film de Joe d'Amato : un George Eastman monolithique et impressionnant en tueur fou ; des meurtres graphiques, sanglants, inventifs et qui, même si on devine le latex et le trucage la plupart du temps, font toujours leur petit effet (mention spéciale à la scène de la tête dans le four !) ; un final péchu et bien barré. A partir du moment où Mikos Stenopolis pénètre dans la maison de la jeune handicapée, l'ambiance devient plus prenante et le huis-clos fonctionne plutôt pas mal. Horrible est donc un pur film bis italien dont la réputation peut jouer en sa défaveur, la faute à un scénario bien trop basique et exécuté sans grand génie par Joe d'Amato. Reste alors les scènes gore et son acteur principal, véritable raison d'être du film. Le thème musical principal du film est excellent par contre. Pour l'anecdote, Horrible se fait parfois appeler Anthropophagous 2, du fait que le personnage de Mikos Stenopolis est grec, tout comme le cannibal également interprété par George Eastman dans Anthropophagous (1980), qui est également un film de Joe d'Amato...

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire