Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 7 septembre 2013

LES ADOPTÉS

LES ADOPTÉS
(Les Adoptés)

Réalisateur : Mélanie Laurent
Année : 2011
Scénariste : Christophe Deslandes, Mélanie Laurent, Morgan Perez
Pays : France
Genre : Drame
Interdiction : /
Avec : Mélanie Laurent, Marie Denarnaud, Denis Ménochet, Clémentine Célarié...


L'HISTOIRE : Orpheline depuis l'âge de 10 ans, Marine a été adoptée par Millie et est devenue la soeur de Lisa. La petite famille, complétée par Léo, le jeune fils de Lisa, vit heureuse, mais dans un équilibre délicat. Le jour où Marine, qui travaille dans une librairie, fait la connaissance d'Alex, critique gastronomique venu s'abriter d'une averse, l'harmonie familiale se rompt. Ne tenant pas compte des encouragements et du soutien de Millie, Marine pense que Lisa lui reproche son bonheur et finit par choisir de rompre avec Alex plutôt que de se fâcher avec sa soeur. Cela ne dissuade pas le jeune homme, qui multiplie les déclarations d'amour. Un jour, Marine est victime d'un grave accident et se retrouve plongée dans un coma très profond. Pour Lisa et Alex, la vie ne sera plus jamais pareille...

MON AVIS : Premier long métrage de la ravissante Mélanie Laurent. L'actrice a choisi de mettre en image un drame familial et de jouer avec les émotions. Film intimiste sur la relation fusionnelle entre deux soeurs et la tragédie du coma, conçu en trois actes (un par personnage : Marine, Lisa et Alex), Les Adoptés promettait beaucoup de larmes et de serrement de coeur. Au final, il ne m'a proposé que de l'ennui pur ; j'y ai vu une Mélanie Laurent voulant trop bien faire, se prenant les pieds dans une réalisation mièvre, jouant trop sur des effets de style sans réelle saveur, voulant raconter une histoire de façon simple mais cédant à tous les poncifs, tous les clichés du "film d'hôpital", lieu facilitant généralement l'explosion de l'émotion afin de faire verser une larme aux spectateurs. Mais ici, ça ne fonctionne pas vraiment. Il n'y a absolument rien qui ai provoqué en moi un quelconque ressenti, un tressaillement, des sensations. Sauf peut-être le petit garçon qui interprète Léo, fils de Lisa, qui est d'un naturel parfait. Mais que dire de la prestation catastrophique d'Audrey Lamy, qui surjoue toute ses scènes et verse dans l'excessivité à chaque fois qu'elle ouvre la bouche ? La présence de Clémentine Célarié n'apporte strictement rien au film non plus. La romance entre Marine et Alex (l'acteur Denis Ménochet s'en sort plutôt bien) est amusante et légèrement touchante mais bon, ça reste du déjà vu. Les séquences s'étirent à n'en plus finir et on trouve le temps bien long devant notre écran. Parce qu'en fait, il ne se passe rien. Rien de passionnant, rien de touchant. Je pensais que la relation entre Lisa et Alex, une fois Marine dans le coma, allait être plus complexe mais non, ça reste un drame basique, lambda, et il m'a été vraiment difficile de tenir jusqu'au bout. En gros, Les Adoptés, c'est tout ce que je déteste dans le cinéma français et le cinéma tout court : mise en scène un peu tape-à-l'oeil et travaillée pour faire style et masquer le néant, drame de la vie de tous les jours, longueurs et lourdeurs. Heureusement que Mélanie Laurent joue dans le film et irradie chaque scène où elle apparaît sinon je crois que j'aurai peut-être arrêté avant la fin...

NOTE : 1/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire