Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 23 novembre 2013

RENDEZ-VOUS AVEC LA PEUR

RENDEZ-VOUS AVEC LA PEUR
(Night of the Démon / Curse of the Démon)

Réalisateur : Jacques Tourneur
Année : 1957
Scénariste : Charles Bennett, Hal E. Chester, Cy Endfield
Pays : Angleterre
Genre : Epouvante, Sorcellerie
Interdiction : /
Avec : Dana Andrews, Peggy Cummins, Niall MacGinnis, Maurice Denham, Athene Seyler...


L'HISTOIRE : Apprenant la mort de son confrère le professeur Harrington, John Holden, spécialiste en parapsychologie, s'interroge sur les véritables causes qui ont provoqué la mort de son ami. Aidé par la nièce de ce dernier, il va faire la connaissance du docteur Karswell, éminent démonologue à la tête d'une secte sataniste, qui semble avoir un lien avec le décès. Durant son enquête, John Holden, cartésien invétéré, va être amené à reconsidérer l'existence des forces occultes dans notre monde...

MON AVIS : Jacques Tourneur est célèbre, entre autre, pour avoir réalisé une série de films fantastiques principalement basée sur la suggestivité et le non-vu. Des films qui jouent avec l'ambiance, les ombres, les décors, pour faire naître la peur et l'angoisse sans avoir recours à la démonstration visuelle. On citera évidemment La Féline, mais aussi Vaudou, L'homme-Léopard ou bien encore La malédiction des Hommes-Chats par exemple. Avec Rendez-vous avec la peur, réalisé en 1957, Tourneur va nous livrer un authentique classique du film suggestif. Suggestif, vraiment ? N'est-ce pas un horrible démon que l'on voit sur les différentes affiches ainsi qu'à deux reprises dans le film ? Cette "faute de goût" n'est évidemment pas due au réalisateur, qui ne désirait pas que l'on montre le démon à l'écran, préférant laisser le spectateur se faire sa propre idée sur les événements se déroulant dans le film. Le producteur a eu l'idée inverse et a fait tourner des séquences additionnelles montrant clairement le faciès du démon, histoire d'en jeter plein la vue aux spectateurs. L'effet est plutôt raté car en plus de venir discréditer les intentions premières de Jacques Tourneur, le monstre ainsi créé ne fait pas vraiment illusion et prête plutôt à rire. Mais honnêtement, ce n'est qu'un simple détail par rapport aux innombrables qualités du film lui-même. Soyons clair, Rendez-vous avec la peur est très certainement l'un des meilleurs films traitant de la démonologie et en plus, c'est un petit bijou de mise en scène, d'ambiance et d'interprétation. Dana Andrews, inoubliable compagnon de Gene Tierney dans Laura, interprète John Holden avec un brio et une classe magistrale. Tout l'intérêt de ce personnage est qu'il est un cartésien pur et dur et qu'il réfute toutes croyances liées au Diable ou forces occultes (à la différence de Jacques Tourneur, totalement convaincu de leurs existences). Balayant d'un revers de la main la séance de spiritisme qu'on lui impose, il va néanmoins voir son monde rationnel se fragiliser, craqueler devant "le pouvoir" du docteur Karswell. Ce dernier, énigmatique et possédant un charisme surprenant, est interprété par l'acteur Niall MacGinnis qui trouve ici un rôle de composition qui restera dans les mémoires. Outre l'interprétation sans faille du casting, c'est bien entendu l'ambiance, l'atmosphère inquiétante qui berce les images du film, qui en font un authentique monument du cinéma fantastique. Malgré son titre, le film de Jacques Tourneur ne provoque jamais la peur. Mais on est réellement captivé, fasciné par le déroulement de l'histoire et par les images qui défilent devant nos yeux. Le scénario est admirablement construit, et l'histoire joue tellement bien avec l'ambiguïté des situations qu'on reste les yeux rivés sur l'écran, bien déterminé à savoir comment tout cela va se conclure. Bien sûr, nous, spectateurs, avont une bonne longueur d'avance sur Dana Andrews, puisque la séquence d'introduction nous a dévoilé le démon ainsi que la présence d'un bout de parchemin que possédait le professeur Harrington, parchemin qui aura de nouveau une importance cruciale tout au long du récit. Mais qu'importe, le génie de Tourneur est d'arriver à mettre en image des situations qui jongle entre réalité et surnaturel, et de nous mener en bateau... ou pas. Bénéficiant d'un splendide noir et blanc et d'une photographie hors pair, Rendez-vous avec la peur est un film phare que tout fan de cinéma fantastique se doit de connaître...

* Disponible en édition collector DVD+BR avec les deux montages du film + un livret de 128 pages chez WILD SIDE VIDEO

NOTE : 5/6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire