Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 7 février 2014

LE MIROIR OBSCÈNE

LE MIROIR OBSCÈNE
(Al otro lado del espejo - montage français)

Réalisateur : Jess Franco
Année : 1973
Scénariste : Jess Franco, Nicole Guettard
Pays : Espagne, France
Genre : Drame, Erotique
Interdiction : -16 ans
Avec :  Emma Cohen, Philippe Lemaire, Françoise Brion, Lina Romay, Howard Vernon...


L'HISTOIRE : Annette décide de se marier avec son fiancé. Un événement que ne supporte pas sa soeur Marie, refusant de voir sa soeur, avec qui elle entretenait des relations particulières, la quitter. De désespoir, elle se suicide. Le père d'Annette se pend quelque temps après. Cette dernière stoppe alors son mariage et décide de mener une nouvelle vie, en tant que chanteuse. De curieux événements se produisent alors : le fantôme de Marie apparaît à Annette à travers un miroir, dans des visions sexuellement explicites, et lui demande de venir la rejoindre. Dans le même temps, les hommes qu'Annette fréquente sont retrouvés assassinés, comme dans les visions aperçues à travers le miroir...

MON AVIS : Avec Le Miroir Obscène, réalisé en 1973, Jess Franco nous livre un drame teinté d'érotisme mais aussi de fantastique. Il faut savoir que le film présenté sous ce titre est en fait le montage français de Al otro lado del espejo. C'est le producteur Robert de Nesle qui demanda à Jess Franco d'insérer des séquences érotiques mais également de modifier considérablement le scénario même du film, changeant notamment certaines relations entre les personnages. Ce montage français ajoute par exemple le personnage de Marie, absente du montage espagnol original. Cette dernière est interprétée par Lina Romay, qui nous offre, comme d'habitude, son corps dénudé dans quelques scénettes polissonnes, dont certaines sont un peu plus osées que du simple "softcore". Des scènes qui interviennent lors des visions d'Annette et qui prennent vie à travers le fameux miroir, ce qui apporte au film une touche onirique et fantastique bienvenue, sans toutefois être indispensable. Ces inserts érotiques, pas toujours bien insérer d'ailleurs, permettent néanmoins de nous tenir éveillé car le film n'est pas, pour ma part en tout cas, une franche réussite même si le thème principal est intéressant. Le film vaut surtout pour l'interprétation d'Emma Cohen, qui s'en sort plutôt bien et campe cette jeune fille un peu perdue, qui voit ses amants assassinés, avec talent et justesse. Malheureusement, Le Miroir Obscène est ponctué de nombreuses séquences assez rébarbatives, comme les nombreux numéros où elle chante en jouant du piano dans des bars ou des soirées, ce qui ne fait en rien progresser la dramaturgie de l'oeuvre, ni ne développe notre intérêt pour le scénario. Le point intéressant provient des meurtres, qu'Annette visualise dans ses visions phantasmagoriques mettant en scène sa soeur Marie, et qui ont vraiment lieu. Le mystère plane sur l'indentité du meurtrier et on se questionne sur cet aspect intriguant. Mais hormis cela, le rythme du film est vraiment lanscinant mais pas dans le bon sens du terme. Cette dénaturalisation de l'oeuvre originale imposée à Jess Franco se révèle assez moyen et ne restera pas parmi les meilleurs films de ce réalisateur que j'ai vu. Reste à voir le montage espagnol, pour se faire une idée de ce qu'avait voulu réellement nous offrir Jess Franco.

* Disponible en DVD avec les deux montages du film chez ARTUS FILMS

NOTE : 3/6





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire