Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


jeudi 6 février 2014

STAR WARS 4 - UN NOUVEL ESPOIR

STAR WARS 4 - UN NOUVEL ESPOIR
(Star Wars 4 - A new hope)

Réalisateur : George Lucas
Année : 1977
Scénariste : George Lucas
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, Peter Cushing, David Prowse ...


L'HISTOIRE : Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine. La guerre civile fait rage entre l'Empire galactique et l'Alliance rebelle. Capturée par les troupes de choc de l'Empereur menées par le sombre et impitoyable Dark Vador, la princesse Leia Organa dissimule les plans de l'Etoile Noire, une station spatiale invulnérable, à son droïde R2-D2 avec pour mission de les remettre au Jedi Obi-Wan Kenobi. Accompagné de son fidèle compagnon, le droïde de protocole C-3PO, R2-D2 s'échoue sur la planète Tatooine et termine sa quête chez le jeune Luke Skywalker. Rêvant de devenir pilote mais confiné aux travaux de la ferme, ce dernier se lance à la recherche de ce mystérieux Obi-Wan Kenobi, devenu ermite au coeur des montagnes de Tatooine...

MON AVIS : Mon père m'a emmené voir La Guerre des Étoiles alors que j'avais quatre ans. Forcément, à cet âge là, l'émerveillement était de mise mais sans réellement pouvoir profiter pleinement de toutes les qualités du film. Depuis, j'ai évidemment revu le film à de nombreuses reprises et il est clair que la magie fonctionne toujours autant. Qui plus est, ce qu'on pouvait ne pas comprendre à l'époque de la sortie du film, notamment sur certain rapport entre les personnages, nous apparaît aujourd'hui des plus limpides grâce aux épisodes 1, 2 et 3 qui sont venus faire toute la lumière sur cette saga inter-galactique, tout en amoindrissant par contre certaines révélations à venir qui furent un grand choc dans le passé. Je pense notamment à l'épisode 5 et la fameuse révélation concernant qui est le père de Luke par exemple. J'ai donc à nouveau revu La Guerre des Étoiles, devenu aujourd'hui Star Wars 4 - Un nouvel espoir. Malgré le poids des années, ce film reste toujours aussi magique et les effets spéciaux, remis au goût du jour par George Lucas pour que la fracture entre cette première trilogie et les nouveaux épisodes ne soit pas trop visible, tiennent encore largement la route. Ils sont même largement supérieur à ceux de La Menace Fantôme, un comble quand on sait que Star Wars 4 à été réalisé en 1977 et Star Wars 1 en 1999 ! Pourtant, tout semble mieux intégré aux paysages, aux personnages. L'apparition de Han Solo, magnifiquement interprété par Harrison Ford, est un de nombreux points positifs du film, ce dernier apportant une touche d'humour jamais lourde, comme pouvait l'être le personnage de Jar-Jar Binks par exemple. Mark Hamil est parfait dans le rôle de Luke, tout comme la ravissante Carrie Fisher, séduisante Princesse Leia. Si le film pourra sembler un peu mou en terme d'action comparé aux trois épisodes précédents, prenant le temps de bien détailler l'histoire et ses personnages, certaines scènes restent toujours aussi culte, à l'instar de la bataille contre l'Etoile Noire à la fin. Le côté nostalgique pour ceux qui ont vu ce film dans son montage originale emporte l'adhésion et si ce n'est pas mon épisode préféré, impossible de nier l'influence de cette oeuvre sur le cinéma de science-fiction ou sur l'histoire du cinéma tout court. En 1977, La Guerre des Étoiles apportait son souffle innovant, spectaculaire et malgré son côté très manichéen, personne n'a jamais oublié la première fois où il a vu ce film.

NOTE : 4/6





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire