Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 29 avril 2014

LA MORT EN LIGNE 2

LA MORT EN LIGNE 2
(Chakushin ari 2 / One Missed Call 2)

Réalisateur : Renpei Tsukamoto
Année : 2005
Scénariste : Minako Daira
Pays : Japon
Genre : Epouvante
Interdiction : -12 ans
Avec : Mimura, Hisashi Yoshizawa, Renji Ishibashi, Haruko Wanibuchi...


L'HISTOIRE : Kyoko rend visite à son petit ami dans le restaurant où il travaille. Lorsque le propriétaire, M. Wang, répond au téléphone, il reçoit un message annonçant sa mort immédiate. Son décès suscite la curiosité d'une journaliste qui révàle à Kyoko que son amie Madoka a reçu un appel similaire entrainant la mort de la jeune femme. Lors de l'autopsie de M. Wang et Madoka, Kyoko reçoit à son tour un appel téléphonique. La malédiction se répand comme un virus que rien ne semble pouvoir arrêter...

MON AVIS : En 2003, Takashi Miike se lançait dans la mode du film de fantômes japonais avec La Mort en Ligne. Deux ans plus tard, le réalisateur Renpei Tsukamoto met en scène une suite, elle-même suivie en 2006 par le troisième et ultime volet de cette trilogie téléphonique. La Mort en Ligne 2 n'est pas un mauvais film, c'est une suite très honorable qui n'a pour défaut que de ressasser un sujet déjà bien trop vu depuis le succès phénoménal de Ring. En 1998, les fantômes aux cheveux longs étaient totalement inconnus du grand public occidental et leur apparition sur nos écrans apportaient un vent nouveau dans le domaine de la terreur visuelle. Mais depuis, combien de films ont utilisé cette mythologie, jusqu'à plus soif ? La Mort en Ligne 2 va même jusqu'à nous balancer une scène dans laquelle il y a un... puits ! Le fantôme s'appelerait Sadako que ça reviendrait presque au même. Bref, on est en territoire archi balisé. Les amateurs de fille brune au teint livide seront comblés, les autres trouveront ça redondant et beaucoup trop cliché. Néanmoins, le film réserve quelques moments de frissons plutôt sympas et efficaces. Tous les codes sont respectés et la mise en scène fait son travail : ombre furtive, vision choc du fantôme et quelques meurtres démonstratifs assurent le spectacle et on se prend à frissonner de temps à autre sans toutefois être totalement convaincu. Il faut dire que le scénario est un brin alambiqué, pas toujours très clair (c'est peu de le dire) et on est assez souvent largué, malgré le jeu des acteurs qui s'en sortent bien, notamment le casting féminin. L'ennui pointe parfois le bout de son nez (c'est l'effet "trop vu") mais heureusement, la dernière demi-heure accélère le rythme et se montre assez flippante, multipliant les rebondissements et les scènes d'épouvante pures, dont certaines font leur petit effet. L'ultime scène nous la joue "twist final" et fait référence au premier opus. La Mort en Ligne 2 n'est pas un film exceptionnel mais il devrait procurer quelques doux frissons aux néophytes...

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire