Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 24 mai 2014

NURSE

NURSE
(Nurse 3D)

- Visionné via le BR 3D -

Réalisateur : Douglas Aarniokoski
Année : 2013
Scénariste : Douglas Aarniokoski, David Loughery
Pays : Etats-Unis
Genre : Thriller, Horreur
Interdiction : -16 ans
Avec : Katrina Bowden, Paz de la Huerta, Corbin Bleu, Boris Kodjoe...


L'HISTOIRE : Le jour, Abby Russell est une infirmière attentionnée et dévouée. La nuit, c'est une femme envoûtante et fatale qui offre son corps à des inconnus avides qui payent de leur vie ces quelques heures de plaisir intense. Depuis peu, Abby s'est prise d'affection pour Danni, une jeune et belle infirmière fraîchement diplômée qui vient de rejoindre l'hôpital. Sous l'effet d'alcool et de drogue, cette dernière succombe aux charmes d'Abby et partage une nuit de passion avec elle. Mais au matin, honteuse, elle s'enfuit laissant Abby seule en proie à ses obsessions incontrôlables.

MON AVIS : Avec sa campagne de pub explicite, bardée d'affiches sexy et sanguinolentes, Nurse avait fait saliver les spectateurs, bavant devant la plastique de Paz de la Huerta, actrice connue pour être peu avare de ses charmes devant une caméra (Enter the Voïd par exemple). Si on s'attendait à visionner un film d'horreur érotico-gore, on sera plutôt déçu car en réalité, Nurse flirte bien plus avec le thriller, tout en accentuant l'aspect humour noir, ne se révélant gore que dans son dernier quart-d'heure. Par contre, niveau érotisme, on en aura pour notre argent, le réalisateur Douglas Aarniokoski ayant capitalisé sur son actrice principale et n'évitant jamais de la dénuder pour un oui ou pour un non. Véritable ange exterminateur affublé d'une mission quasi divine, à savoir dézinguer les méchants maris qui trompent leurs femmes, Abby Russell est un peu le pendant féminin du docteur Jekyll : infirmière émérite le jour, aimable et totalement dévouée à ses patients, elle devient une méchante Hyde quand ses pulsions meurtrières reprennent le dessus et n'hésites pas à arpenter les boites de nuit à la recherche de l'homme infidèle. Si la première demi-heure verse dans l'humour trash mais ne parvient pas vraiment à nous accrocher plus que ça, la relation qui va ensuite se développer entre Abby et une nouvelle infirmière, Danni (interprétée par la jolie blondinette Katrina Bowden, vue dans Tucker et Dale fightent le Mal), va se révéler plus intrigante et petit à petit, on commence à mieux cerner la personnalité ambigüe d'Abby, l'ambiance devient plus oppressante, et la comédie un peu balourde du début cède la place à un thriller plus intéressant et un peu plus palpitant, sans toutefois révolutionner quoi ce soit. La mise en scène est assez solide et quelques bonnes idées parsèment un récit somme toute banal. Paz de la Huerta promène sa silhouette dénudée et semble s'amuser malgré un visage assez fermé. Plus le film avance et plus le rythme se dynamise ; les événements se précipitent, quelques révélations classiques apparaissent (pourquoi notre tueuse de charme agit comme ça, avec trauma de l'enfance, rappellant les slashers movies...), donnant à l'ensemble un côté assez sympa sans jamais vraiment être transcendant. Le final verse enfin dans le gore bon enfant, dans le sadisme raffiné et s'avère franchement jouissif. Au final, ce thriller horrifique en milieu hospitalier pourra décevoir ceux qui en attendaient trop, alléchés par un matériel publicitaire efficace mais assez éloigné de l'ambiance du film lui-même. Mais en tout cas, une chose est sûre : ceux qui fantasment sur les infirmières trouveront ici leur film culte et les courbes affriolantes de Paz de la Huerta resteront sûrement gravées dans leurs mémoires, surtout via le BR 3D qui est tout simplement magnifique et  qui les met particulièrement bien en valeur...

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire