Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mardi 8 juillet 2014

SUPER 8

SUPER 8
(Super 8)

Réalisateur : J.J. Abrams 
Année : 2011
Scénariste : J.J. Abrams
Pays : Etats-Unis
Genre : Fantastique
Interdiction : /
Avec : Elle Fanning, Joel Courtney, Riley Griffiths, AJ Michalka, Gabriel Basso, Kyle Chandler...


L'HISTOIRE : Été 1979, une petite ville de l’Ohio. Alors qu'ils tournent un film en super 8, un groupe d’adolescents est témoin d'une spectaculaire catastrophe ferroviaire. Ils ne tardent pas à comprendre qu'il ne s'agit pas d'un accident. Peu après, des disparitions étonnantes et des événements inexplicables se produisent en ville, et la police tente de découvrir la vérité. Une vérité qu’aucun d’entre eux n’aurait pu imaginer...

MON AVIS : Si vous avez vécu comme moi les années 80 et que vous êtes fan de films tels E.T l'extra-terrestreLes Goonies, Stand by Me, Le secret du Lac, Les Aevnturiers de l'Arche Perdue ou bien encore Gremlins, impossible de ne pas tomber sous le charme de Super 8, véritable hommage à tout un pan de ce cinéma familial qui fleurissait alors durant cette belle décennie 80's et qui enchantait petits et grands, réunis avec le même ravissement et les mêmes yeux qui brillent dans la salle obscure. Film sur l'enfance avant d'être un blockbuster, la vision de Super 8 nous fait rajeunir, nous émerveille, nous émeut et nous laisse les yeux rêveurs devant notre écran, enchanté qu'un long métrage de 2011 nous fasse autant d'effet et nous ramène avec sincérité quelques décennies plus tôt. Point fort du film, le petit groupe d'enfants, véritable héros de Super 8, dont les aventures vont nous plonger avec délectation dans une ambiance nostalgique qu'on croyait avoir définitivement perdu à notre époque. J.J. Abrams les filme avec passion, s'intéresse à eux et leur donne une véritable consistance, du moins pour la plupart d'entre-eux et notamment aux deux personnages principaux, Joe Lamb et Alice Dainard. Le premier est interprété avec talent par Joel Courtney, parfait dans ce rôle difficile et qui nous rappelle le jeune Henry Thomas, enfant star du E.T. de Spielberg. Mais la véritable révélation vient de la jeune Elle Fanning, absolument époustouflante, irradiant chaque scène dans laquelle elle apparaît, jouant avec une justesse parfaite et délivrant de nombreuses émotions aux public qui n'en demandait pas tant. A treize ans, Elle Fanning a déjà tout d'une grande, ce que viendra confirmer la suite de sa carrière. Captivant, le début du film nous met en relation direct avec ce groupe de cinéastes amateurs, mettant en avant le jeune Joe, passionné d'effets-spéciaux et son meilleur ami Charles, le réalisateur tout aussi passionné et qui, armé de sa caméra super 8, va concocter un film à base de zombies que J.J. Abrams a la très bonne idée de nous faire découvrir durant le générique de fin et qui est juste jubilatoire. La caméra ne servira pas uniquement au film concocté par nos héros, elle va devenir celle par qui le mystère va s'éclaircir, filmant des images insolites qui mettent en lumière une chose impensable : l'existence dans cette petite ville tranquille de l'Ohio d'un monstre gigantesque. Après un premier quart d'heure nous ramenant aux meilleurs du cinéma familial 80's, Super 8 bifurque vers le grand spectacle avec un accident de train particulièrement impressionnant, pour ensuite foncer tête baissée dans le domaine de la science-fiction, avec intervention de l'armée, ville en quarantaine, événements et disparitions mystérieuses, le tout sans nous dévoiler le "monstre" du film, ce qui a pour effet de nous tenir en haleine et de vivre l'aventure de nos jeunes héros à 100% avec eux. J.J Abrams se révèle vraiment très talentueux dans sa mise en scène et surtout dans sa façon de nous raconter cette histoire, n'oubliant jamais de mêler l'action, le suspense avec l'émotion. Le film est assez frappant dans sa capacité à mélanger l'ambiance 80's avec la modernité des séquences d'action 2010's. Jamais ennuyeux, le film de J.J Abrams nous offre donc un divertissement de haute volée. Même si cette histoire de monstre extraterrestre qui veut retourner chez lui n'est pas des plus originale et n'est pas exempte de quelques défauts, la réalisation, le jeu des acteurs, les effets-spéciaux, l'humour, l'émotion, les larmes, tous ces éléments réunis dans un savant cocktail, aboutissent à faire de Super 8 une formidable expérience cinématographique qui nous transporte dans un voyage dans le temps dont on n'a pas envie de revenir. Alors oui, Super 8 est un "pop-corn teen movie" bourré de clichés et de références, mais au final, c'est vraiment un très beau film pour qui a su garder son âme d'enfant.. 

NOTE : 5/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire