Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 27 février 2015

WOLVES

WOLVES
(Wolves)

Réalisateur : David Hayter
Année : 2014
Scénariste : David Hayter
Pays : France, Canada
Genre : Fantastique
Interdiction : -12 ans
Avec : Lucas Till, Stephen McHattie, John Pyper-Ferguson, Merritt Patterson, Jason Momoa...


L'HISTOIRE : Cayden Richards voit sa vie d'étudiant chamboulée le jour de sa première relation sexuelle, date à laquelle il découvre qu'il est un loup-garou ! Après une nuit agitée, le jeune homme se réveille et constate impuissant que ses parents sont morts, sauvagement massacrés. Conscient de sa responsabilité dans ce drame, il quitte la ville. Lors de son escapade, il rencontre un certain Joe dans un bar, qui lui fait comprendre qu'il est lui aussi un loup-garou. Joe l'envoie alors à Lupine Ridge, petite ville perdue dans laquelle les habitants sont quasiment tous des loups-garous. Là, il fait la connaissance de la jolie Angelina, du sympathique John Tollerman qui l'héberge chez lui mais aussi de Connor, chef d'une meute violente qui fait régner la terreur sur la ville...

MON AVIS : De l'aveu même du réalisateur David Hayter, dont c'est le premier film derrière la caméra (on le connaît principalement pour avoir été le scénariste de X-Men, X-Men 2 ou Watchmen, mais aussi pour être la voix originale de Solid Snake dans les jeux vidéos Metal Gear Solid), Wolves n'est pas du tout un film d'horreur. David Hayter mise d'avantage sur le mélange fantastique/action et vise un public plutôt large par la même occasion. Si les ados en sont la cible principale, de par le duo composé par Lucas Till et la ravissante Merritt Patterson, le film pourra également divertir un public lambda qui retrouvera ici quelques connotations très "Twilight" à la différence près que les vampires ont cédé leur place aux loups-garous. Parmi les bonnes idées du film, le fait que nos lycanthropes ne soient pas réalisés en image de synthèses (hormis la partie "transformation" qui utilise des CGI) mais bel et bien à l'ancienne, avec un gros travail de prothèses et de maquillages. Le résultat à l'écran est satisfaisant et les artistes ont pu se laisser aller en créant plusieurs loups-garous au look différent dont une très belle version femelle. Le plus impressionnant étant bien sûr le loup-garou interprété par l'imposant Jason Momoa, acteur à la taille et à la musculature impressionnante qu'on a pu voir en 2011 dans Conan ou dans la série Game of Thrones dans laquelle il jouait le personnage de Khal Drogo. Le charisme animal dégagé par Jason Momoa sied particulièrement bien à son personnage de chef de meute impitoyable. Un rôle de méchant donc, ce qui a particulièrement plu à l'acteur comme on peut le voir dans le making-of présent dans les bonus des éditions DVD et BR de Wolves. Un charisme animal qu'on retrouve également chez l'actrice Merritt Patterson, vue en 2009 dans The Hole de Joe Dante. Son regard et son visage suffisent à nous faire comprendre qu'on a affaire à une louve et ce, sans le moindre effet-spécial ! Elle deviendra évidemment la petite amie du héros, ce qui nous vaudra une gentille amourette qui se conclura par une petite séquence érotique fort soft mais dans laquelle elle se montrera féline et diablement sexy ! Comme dit plus haut, Wolves se veut avant tout un divertissement entraînant et ne cherche donc jamais à provoquer le suspense ou la peur. On assiste par contre à de nombreuses bagarres entre loups-garous, avec quelques jolies griffures sanguinolentes et autres morsures bien placées. A bien y regarder, et comme dit très justement par un des producteurs du film, Wolves peut se voir comme une variation "lycanthropique" d'un western, notre héros étant un peu "l'homme sans nom" débarquant dans une ville inhospitalière dans laquelle deux clans s'affrontent et qui va par sa présence influer sur la situation et faire pencher la balance d'un côté pour finir par affronter dans un duel épique le grand méchant de l'histoire. Les paysages canadiens et les lieux de l'action renforcent d'ailleurs cette impression. Si le casting reste fort correct, que la réalisation tient la route, le film ne parviendra pourtant à convaincre totalement les fans purs et durs de Hurlements ou du Loup-Garou de Londres. Le traitement du mythe par David Hayter n'est pas honteux et Wolves se regarde gentiment et sans déplaisir, mais il est clair que le film ne parviendra pas à se hisser dans le top des meilleurs films du genre, son traitement trop aseptisé, trop "grand public" jouant un peu en sa défaveur. Sûr que les fans de la saga Twilight lui réserveront un meilleur accueil que les spectateurs venus chercher un film de loups-garous dans la tradition horrifique. 

* Dispo en DVD et BR chez TF1 VIDEO

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire