Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


lundi 16 mars 2015

L'HORRIBLE INVASION

L'HORRIBLE INVASION
(Kingdom of the Spiders)

Réalisateur : John 'Bud' Cardos
Année : 1977
Scénariste : Richard Robinson, Alan Caillou
Pays : Etats-Unis
Genre : Horreur, Agressions animales
Interdiction : -12 ans
Avec : William Shatner, Tiffany Bolling, Woody Strode, Lieux Dressler...


L'HISTOIRE : Une petite communauté rurale et paisible voit la vie de ses habitants malmenée quand des animaux meurent par d’étranges empoisonnements. Quand le docteur Rack Hansen, aidé par une entomologiste, découvre que des tarentules sont à l'origine des morts d'animaux,  il est déjà trop tard. Des milliers d'araignées, d’une agressivité accrue, déferlent sur la ville...

MON AVIS : Parfois, il faut être un peu maso pour visionner certain film. Etant arachnophobe, les longs métrages mettant en vedette ces charmantes petites bêtes velues à huit pattes sont pour moi un véritable calvaire à regarder car il me provoque un stress aussi intense que les personnages confrontés aux arachnides dans le film. Du moins quand il s'agit de vrais araignées à l'écran. Je n'ai aucun soucis à regarder Tarantula par exemple, les araignées géantes des films de science-fiction des années 50 n'étant pas d'un réalisme très inquiétant. Les choses se corsent quand les réalisateurs utilisent de véritables araignées, comme on peut en voir dans Tarentules : le cargo de la mort ou Arachnophobie par exemple. Le simple fait de voir les araignées courir par terre ou grimper sur les acteurs me tétanisent dans mon canapé. Pas de bol pour moi avec L'Horrible Invasion donc, film de John 'Bud' Cardos réalisé en 1977 et qui présente à l'écran environ 5000 véritables araignées achetées à un fournisseur mexicain. Pour terrifier encore plus le spectateur, l'équipe du film a ajouté des tas de fausses araignées en plastique pour grossir leur nombre et si on en repère certaines dans quelques séquences, l'astuce marche plutôt bien et fait son petit effet. Film référence dans cette catégorie, L'Horrible Invasion joue savamment sur nos peurs liées à ces animaux et la mise en scène se révèle des plus efficaces pour faire monter la tension. La caméra rase le sol, se faufile dans l'herbe, joue avec les contre-plongées et nous place directement dans la peau des arachnides avançant sans relâche vers leurs futures proies. D'abord animales (le bétail d'un pauvre éleveur y passe petit à petit, tout comme son pauvre chien), les victimes empoisonnées font leur apparition chez les humains et la panique commence à prendre des proportions plus inquiétantes. Les araignées envahissent les rues, les habitations, les voitures et, telle une armée en marche, progressent inlassablement, semant mort et désolation derrière elles. Notre pauvre docteur (William Shatner, le fameux Capitaine Kirk de Star Trek) ne sait plus où donner de la tête et va avoir bien du mal à protéger la population. Le scénario réutilise quelques idées des Dents de la Mer, avec le maire qui ne veut pas décréter une quarantaine dans sa petite ville, une foire devant avoir lieu dans quelques jours. Les scènes d'attaques sont diablement bien orchestrées, à l'image de ce pauvre conducteur d'avion qui finira par se crasher, ne contrôlant plus son appareil envahi de tarentules. On félicitera le sang froid de la petite fille qui fait de la balançoire calmement alors que des dizaines d'araignées sont en dessous d'elle ou qui reste debout dans son lit alors que les bestioles à huit pattes l'entourent sur le drap. Personnellement, il aurait fallu me payer très cher pour accepter un rôle dans ce film. Plus le temps passe et plus les araignées sont nombreuses à l'écran, avec pour point d'orgue une scène de panique dans la ville où les cadavres ensanglantés et recouvert de toile sont légions. Affreux ! Pour justifier cette invasion hors norme, L'Horrible Invasion y va de son discours écolo et met en exergue l'utilisation du DDT, ce puissant insecticide qui a détruit la faune dont se nourrissait les araignées. En gros, l'homme a privé les arachnides de nourriture avec cette substance chimique destructrice et comme elles n'ont plus rien à se mettre sous la dent, elles s'en prennent aux animaux et à nous pour se nourrir. On ne peut donc pas trop leur en vouloir. La ville devient leur nouveau garde-manger et le film, très fataliste, se conclut sur une image qui restera dans les mémoires et qui aurait fait une très bonne conclusion d'un épisode de La Quatrième Dimension ! Malgré ses trente-huit ans au compteur, L'Horrible Invasion fonctionne encore très bien et s'avère être l'un des meilleurs films d'agressions animales.

* Disponible en DVD chez Sidonis Calysta

NOTE : 4,5 / 6




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire