Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


mercredi 15 avril 2015

DEAD BALL

DEAD BALL
(Deddobôru)

Réalisateur : Yudai Yamaguchi
Année : 2011
Scénariste : Yudai Yamaguchi, Keita Tokaji
Pays : Japon
Genre : Gore, Action
Interdiction : -12 ans
Avec : Tak Sakaguchi, Kai Atô, Mickey Curtis, Erina, Masayoshi Haneda...


L'HISTOIRE : Jubeh Yakyu est la terreur des terrains de Baseball. Après avoir causé accidentellement la mort de son père avec un lancer de balle mortel, Jubeh jure de ne plus jamais jouer et devient un dangereux criminel. Il est envoyé dans un centre de détention pour délinquants juvéniles dirigé d’une main de fer par la sadique directrice Ishihara. Malgré qu’il ait promis de ne plus jouer au Baseball, Jubeh est contraint de reprendre la batte pour sauver la vie d’innocents en péril. Un dangereux tournoi commence, où tous les coups sont permis. Jubeh ne joue plus pour gagner, mais pour survivre !

MON AVIS : Le réalisateur Yudai Yamaguchi (scénariste de Versus l'ultime guerrier) a déjà traité du Baseball (sport particulièrement apprécié au Japon) dans son film de 2003, Battlefield Baseball. Il est également connu pour avoir mis en scène le gore Meatball Machine en 2005. En 2011, il revient au baseball avec Dead Ball, film produit par la firme déjantée Sushi Typhoon et dont on retrouve nombre d'éléments qui ont fait la réputation de cette dernière chez les amateurs de "manga live gore". Au programme des festivités proposées, entre autre joyeusetés : un héros charismatique (Tak Sakaguchi) qui peut lancer une balle à vitesse supersonique ou faire apparaître une cigarette comme bon lui semble, une gardienne de prison ultra sadique en tenue de SS, des nazis, un mécha, une équipe de baseball composée de tout un tas de jolies filles qui ne respectent pas vraiment les règles, des personnages exubérants, des fouilles anales (!!), du vomi de prisonnier en guise de nourriture et bien sûr du gore et des massacres en pagaille, malheureusement réalisé en image de synthèse qui pique les yeux. Avec ce mélange d'ingrédients détonants, on se dit que le spectacle va assurer un maximum et ce, malgré les effets numériques de piètre qualité ! Manque de bol, Dead Ball se montre tellement foutraque, tellement sans queue ni tête que la sauce a bien du mal à prendre et qu'au final, on reste plutôt sur notre faim. Bien sûr, le film se montre souvent fun et décomplexé du bulbe mais là, je ne sais pas, ça n'a pas fonctionné sur moi. Qui plus est, le film oublie quasiment ce pour quoi on veut le voir : le fameux match de baseball entre l'équipe du héros et l'équipe des Black Dahlia, entièrement composée, comme déjà dit, de ravissantes (mais mortelles) jeunes filles plutôt très sexy ! Certes, on assiste bien à quelques séquences opposant les deux équipes, dont certaines sont assez sympas et plutôt bien gores, mais on n'a pas un vrai match de baseball sous les yeux. Et ça, c'est franchement dommage ! J'imagine le même film avec un pur match filmé façon "Olive et Tom versus Dragon Ball" ! Ça aurait trop déchiré et ça aurait mis tout le monde K.O. mais là, l'impression finale reste juste : "bof". Trop décousu, brassant trop de clichés, manquant d'un vrai scénario, d'un vrai fil conducteur, Dead Ball rate sa cible, se montre un brin trop long, trop lourd aussi, et ne divertit pas autant qu'on pouvait le penser. On a vu largement mieux chez Sushi Typhoon

* Disponible en DVD et BR chez ELEPHANT FILMS

NOTE : 3/6


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire