Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


vendredi 10 juillet 2015

STAR WARS 6 : LE RETOUR DU JEDI

STAR WARS 6 : LE RETOUR DU JEDI
(Star Wars 6 : The Return of the Jedi)

Réalisateur : Richard Marquand
Année : 1983
Scénariste : George Lucas, Lawrence Kasdan
Pays : Etats-Unis
Genre : Science-Fiction
Interdiction : /
Avec : Mark Hamill, Harrison Ford, Carrie Fisher, Billy Dee Williams, David Prowse...


L'HISTOIRE : L'Empire galactique est plus puissant que jamais : la construction de la nouvelle arme, l'Etoile de la Mort, menace l'univers tout entier... Arrêté après la trahison de Lando Calrissian, Han Solo est remis à l'ignoble contrebandier Jabba Le Hutt par le chasseur de primes Boba Fett. Après l'échec d'une première tentative d'évasion menée par la princesse Leia, également arrêtée par Jabba, Luke Skywalker et Lando parviennent à libérer leurs amis. Han, Leia, Chewbacca, C-3PO et Luke, devenu un Jedi, s'envolent dès lors pour une mission d'extrême importance sur la lune forestière d'Endor, afin de détruire le générateur du bouclier de l'Etoile de la Mort et permettre une attaque des pilotes de l'Alliance rebelle. Conscient d'être un danger pour ses compagnons, Luke préfère se rendre aux mains de Dark Vador, son père et ancien Jedi passé du côté obscur de la Force...

MON AVIS : Je ne me rappelais pas que Le Retour du Jedi était aussi ennuyeux dans sa première partie ! Ce très long passage dans le palais de Jabba m'a fait l'effet d'un somnifère et je n'avais qu'une envie, voir la princesse Leia dans sa tenue ultra sexy étrangler cette limace géante, ce qui signifierait que l'action allait se déplacer dans un autre lieu. En fait, Le Retour du Jedi est à la saga Star Wars ce que Mad Max 3 - Au delà du Dôme du Tonnerre est à la saga Mad Max : un film décevant malgré de bons passages, de beaux décors, de belles idées, qui sont malheureusement noyés dans un gloubi-boulga infantilisant qui ne tire pas le film vers le haut. Voulant toucher un public encore plus large, George Lucas, en habile commercial, nous balance à la figure les Ewoks, petits nounours vivant dans la forêt d'Endor et qui raviront à n'en point douter les plus jeunes spectateurs, qui ne manqueront pas de demander à leurs parents d'acheter un Ewok en peluche une fois le film terminé. L'humour est trop présent également, avec un Han Solo qui, décongelé mais atteint de cécité, se permet tout de même de balancer des vannes à ses ennemis. Dark Vador lui-même perd de sa grandeur, de son charisme, servant de faire-valoir à l'Empereur, hormis lors de la superbe séquence finale qui l'oppose, avec ce dernier, à son fils Luke. Bien sûr, on retiendra quelques morceaux de bravoure épiques, à l'image des poursuites en speed racer à travers les arbres de la forêt d'Endor ou l'attaque de la nouvelle Etoile Noire par la rébellion (malgré un côté déjà-vu, cf Un Nouvel Espoir). Le côté dramatique, qui faisait la puissance de L'Empire contre-attaque, a totalement disparu ici, à part peut-être lors de la mort de Yoda, assez poignante. S'il n'atteint évidemment pas le niveau inconsistant de La Menace Fantôme, qui reste le pire épisode de la saga pour ma part, Le Retour du Jedi s'est pris une vilaine claque et ce space-opéra au pays des Bisounours se classe bon avant-dernier dans mon top de la saga ! Déçu je suis.

NOTE : 3/6



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire