Légende pour la notation des films

Bienvenue dans mon univers filmique ! Ma mission ? (Re)voir tous mes films, séries Tv, documentaires et concert, tous genres confondus, sur tous supports, Vhs, Dvd, Dvd-r, Blu-ray (avec aussi les diffusions télévisées ou cinéma), et vous donner mon avis de façon simple et pas prise de tête sur chaque titre (re)vu ! C'est parti !

Légende pour la notation des films / 6

* * * * * * Nul / * * * * * * Mauvais / * * * * * * Passable / * * * * * * Moyen / * * * * * * Bien / * * * * * * Excellent / * * * * * * Chef-d'oeuvre
* * * * * * : The Only One. Le Seul, l'Unique, le film fétiche de l'auteur de ce blog...

AVERTISSEMENT : Certaines bandes-annonces ou extraits de films peuvent heurter la sensibilité du jeune public.


samedi 8 août 2015

5 POUR L'ENFER

5 POUR L'ENFER
(5 per l'inferno)

Réalisateur : Gianfranco Parolini
Année : 1969
Scénariste : Gianfranco Parolini, Renato Izzo
Pays : Italie
Genre : Guerre
Interdiction : /
Avec : Gianni Garko, Klaus Kinski, Aldo Canti, Margaret Lee, Salvatore Borghese...


L'HISTOIRE : Italie. 1944. Un commando spécial de soldats américains est formé pour mettre la main sur des plans ennemis d'une importance capitale. Dirigée par le lieutenant Hoffmann, la troupe doit investir une villa qui sert de QG aux Nazis. Ils vont devoir faire face au colonel Mueller, officier SS d’une cruauté glaciale. La fine équipe pourra néanmoins compter sur Helga Richter, une espionne infiltrée...

MON AVIS : Le cinéma Bis italien est très certainement le plus prisé chez les amateurs. Tous les genres ont été exploités, que ce soit le western, la comédie, l'érotisme, le polar, l'aventure, le fantastique ou l'horreur entre autre. Le film de guerre s'est également vu approché par nos amis italiens, avec plus ou moins de bonheur. Réalisé en 1969, 5 pour l'Enfer voit son réalisateur mettre en avant une sorte d'Agence tout risque avant l'heure avec ce groupe de spécialistes en tout genre : artificier, expert en trampoline, expert en ouverture de coffre-fort et j'en passe. Cette version "light" du classique de Robert Aldrich, Les 12 Salopards, ne nous offre que cinq professionnels comme son titre l'indique mais cela est suffisant pour nous divertir. Car la principale qualité du film est bien celle-ci : nous proposer un film de guerre pas vraiment sérieux, voire même très orienté comédie dans sa première partie. L'humour est en effet présent de manière exponentielle et les aventures de notre quintet de mercenaires se dirigeant vers le QG des nazis n'est pas sans nous rappeler notre bonne vieille saga de La Septième Compagnie, l'aspect franchouillard en moins. Même les bruitages lors des combats font dans l'excès et donnent une impression de "cartoon live". Le comique de situation fonctionne plutôt pas mal si on est bon public et les acteurs ont l'air de s'amuser. Dans le rôle du leader expert en lancer de balle de base-ball (!), on reconnaîtra évidemment le sympathique Gianni Garko, vu dans une pléthore de westerns entre autre et qui compose brillamment ce chef d'équipe ayant entre les mains le lourd fardeau de la réussite de la mission. L'atout charme de 5 pour l'Enfer est attribué à la charmante Margaret Lee, qui interprète l'espionne Helga Richter. Une fonction pas forcément évidente, surtout lorsque la belle doit faire face au colonel SS Mueller, interprété par le toujours charismatique Klaus Kinski, parfait dans ce type de rôle. Ce dernier n'est pas aussi extravagant que prévu mais il donne néanmoins à son personnage le petit côté détestable qui va bien, enchaînant les exécutions sommaires et n'hésitant pas à faire du chantage sexuel à Margaret Lee qui ne peut que se soumettre. Une fois dans le QG des nazis, 5 pour l'Enfer se montre beaucoup plus sérieux, distille même un peu de suspense et de tension, affirme sa cruauté (toute relative, le film n'étant pas vraiment violent, on a connu les Italiens plus rentre-dedans) et envoie la sauce lors du dernier quart d'heure, dans lequel on ne compte plus les douilles éjectées des culasses des fusils. Optant pour une vision divertissante du cinéma de guerre, 5 pour l'Enfer n'est en rien un classique du genre mais il permet de passer un bon moment en compagnie d'un casting séduisant qui s'efforce de donner le meilleur de lui-même. Du cinéma populaire qui mélange allègrement action, guerre et comédie et qu'il faut prendre comme tel pour l'apprécier à sa juste valeur.

* Disponible en DVD chez ARTUS FILMS

NOTE : 4/6





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire